Trappage-Piégeage Bruno Leclerc protège les caribous des coyotes
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Bruno Leclerc protège les caribous des coyotes

Québec prévoit fermer son territoire

Le trappeur Bruno Leclerc sera forcé d’abandonner son territoire de trappage où il gère les coyotes prédateurs des caribous, depuis plus de 20 ans. (Photo courtoisie Bruno Leclerc)
Ernie Wells

Québec prévoit fermer un territoire de piégeage à l’extrémité Est de la Réserve faunique de Matane, en bordure du Parc de la Gaspésie, afin de freiner le déclin des caribous gaspésiens.

Le projet du ministère des Ressources naturelles et de la Forêt, de la nouvelle ministre Maïté Blanchette-Vézina, ferait disparaître de la carte cette aire de piégeage, en raison de la fermeture projetée de 55 km de chemins forestiers.

Deux paradoxes découleraient de ce projet. Le premier est que le trappeur gestionnaire qui piège le coyote est un prédateur acharné du caribou gaspésien, et le second, un chemin forestier à proximité de l’aire de piégeage ciblé par cette fermeture, va demeurer accessible aux randonneurs, donc aux coyotes.

Gestionnaire depuis 20 ans

Le trappeur qui serait forcé d’abandonner son territoire de trappage est Bruno Leclerc qui gère la faune à fourrure et les coyotes depuis plus de 20 ans.

En entrevue cette semaine à « Rendez-Vous Nature», Bruno Leclerc précise notamment que les 55 km de chemins forestiers prévus par Québec, occupent 100 pour-cent de son terrain de trappage. Ces 55 km de chemins forestiers se dirigent vers le sommet du Mont-Logan, où sont isolés des caribous.

Pronature Circulaire 21 nov au 4 décembre 2022

Selon le trappeur, les randonneurs vont aisément continuer d’accéder au même sommet par un autre chemin de 2,5 km. Donc les prédateurs coyotes et ours des caribous, surtout des faons, vont s’y rendre aussi.

Bruno Leclerc estime qu'il ne resterait que trois caribous sur le Mont-Logan. Ce qui veut dire que les 31 autres caribous de l’inventaire de 2020, seraient sur les Monts Albert et Jacques-Cartier.

Fermer aussi un chemin !

Le trappeur Bruno Leclerc pratique ses activés de piégeage pour le loisir seulement, est son apport à la protection des caribous est essentielle. Il ne dénonce pas ce projet de fermeture de chemins forestiers uniquement pour conserver son territoire de trappe et poursuivre ses activités.

Mais si tel est le cas, il souhaite aussi la fermeture de ce chemin principal de la barrière du Mont-Logan, jusqu’à son sommet.

Pronature Circulaire 21 nov au 4 décembre 2022

Bruno Leclerc n’a jamais être consulté par le ministère. Il est le seul trappeur impacté par ce projet. S’il conserve son territoire de trappage, il entend maintenir ses vos efforts pour sauver les caribous de la Gaspésie.

Jusqu’à vendredi, le gouvernement invite la population à s’exprimer sur la fermeture de chemins forestiers pour restaurer l’habitat du caribou de la Gaspésie, par courriel, par lettre ou par mémoire en ligne à : bas-saint-laurent.foret@mffp.gouv.qc.ca.

Une entrevue à ne pas manquer avec le trappeur Bruno Leclerc à « Rendez-Vous Nature ».





Zec Québec septembre 2021
Pronature Circulaire 21 nov au 4 décembre 2022
Pronature permanent