Trappage-Piégeage Le trappeur Bernard Dubé vante la venaison d’animaux à fourrure
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Le trappeur Bernard Dubé vante la venaison d’animaux à fourrure

Des gibiers à découvrir pour Noël

« En plus de l’ours et du castor, il y a aussi le lynx du Canada qui est le summum en qualité de viande sauvage, de par la délicatesse et la texture de sa chair », commente Bernard Dubé (Photo courtoisie Bernard Dubé)
Ernie Wells

Le don de plusieurs douzaines de castors à Moisson Québec pour les personnes démunies de la capitale-nationale est l’amorce d’un projet de commercialisation de la venaison de quelques espèces d’animaux à fourrure pour le public et des restaurateurs.

En entrevue à « Rendez-Vous Nature », le légendaire trappeur Bernard Dubé, de New Richmond dans la Baie-des-Chaleurs et auteur du livre « La Récolte » traduit en anglais « The Harvest », un recueil de plus de 100 recettes sur les produits issus de la nature sauvage et des animaux à fourrure, commente ce projet qui est en cours avec la Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec et le gouvernement.

Un projet qui selon lui ne doit pas rejoindre la commercialisation des grands gibiers, comme le cerf et l’orignal, qui ouvrirait la porte au braconnage.

Et Bernard Dubé vante notamment les qualités de la venaison de certains animaux à fourrure et la façon de les apprêter. « En plus de l’ours et du castor, il y a aussi le lynx du Canada qui est le summum en qualité de viande sauvage, par la délicatesse et la texture de sa chair », commente-t-il.

Zecs Québec septembre 2021

L’écureuil en entrée!

Selon Bernard Dubé, le goût du rat musqué se rapproche de celui du lièvre d’Amérique, appelé le lièvre des marais, lequel est commercialisé aux États-Unis. « Et en entrée, l’écureuil roux est extraordinaire », dit-il.

Bernard Dubé apprécie la venaison du castor et de l’ours noir, un gibier de plus en plus convoité qu’on chasse surtout au printemps, mai et juin, et depuis quelques années à l’automne, mais pas dans toutes les zones. Et le trappage de l’ursidé se pratique en mai-juin et en automne, du 18 octobre au 15 décembre.

Cossette 1

 





Zec Québec septembre 2021
Cossette 1
Sépaq septembre 2021 4