Trappage-Piégeage De la forêt jusqu’à la table du trappeur
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

De la forêt jusqu’à la table du trappeur

Entretien avec le cuisinier trappeur Bernard Dubé

Le cuisinier trappeur Bernard Dubé, servant son mets en dégustation de lapin au curry, qu’il concocte habituellement avec du lynx du Canada. (Photo Ernie Wells)
Ernie Wells

La gastronomie issue des animaux à fourrure était une des thématiques du 43e Salon du Trappage et de la Fourrure, organisé par la Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec.

L'événement a été présenté au Centre de congrès et d’exposition de Lévis du 28 février au 1er mars.

En 2020, le trappeur moderne, comme son ancêtre le coureur des bois, demeure un gestionnaire des populations d’animaux à fourrure, en ne prélevant que l’intérêt du capital faunique. Mais de surcroit, et de plus en plus, il profite de la chair de ses prises. On parle de la gastronomie du trappeur, car seul ce dernier a le privilège de déguster la chair des animaux à fourrure.

C’est uniquement par le trappage que sont récoltés les animaux à fourrure, et non par la chasse.

Pour valoriser cette thématique, le trappeur gaspésien et gastronome, Bernard Dubé, auteur notamment du livre de recettes « La Récolte », traduit en anglais « The Harvest », a prononcé une conférence à ce salon intitulée: « La gastronomie forestière du trappeur ».

Passion herbale

Un mets fort apprécié

Habile conférencier et fin raconteur, et de surcroit excellent cuisinier, Bernard Dubé a ajouté un mets de dégustation à ses propos, une de ses recettes de son livre, un lapin au curry, qu’il concocte habituellement avec du Lynx du Canada, assaisonné d’herbes sauvages, et servi avec des gelées de sapin, de cèdre et de thé du Labrador, toutes plus savoureuses les unes que les autres.

Les gens présents à sa conférence ont tellement apprécié ce mets, qu’ils en ont redemandé deux et même trois fois, pour les plus chanceux. Autre preuve que le projet de commercialisation de la chair des animaux à fourrure peut répondre à un grand besoin.

Le chasseur, pêcheur, trappeur et auteur, Bernard Dubé, compte un demi-siècle d’aventures dans la sauvagerie québécoise. À l’âge de 70 ans, il nourrit toujours sa passion pour le trappage et pour l’écriture. Il a déjà publié trois ouvrages.

Sépaq mars 2020

Outre La Récolte », un livre grand format de 105 recettes de gibier à plumes, à poils et à fourrure, qui lui a mérité une Mention honorable au concours « Les Saveurs du Canada 2015 », Bernard Dubé a publié « Passions et Aventures », un volume de format standard, de 150 récits sur 380 pages.

Son 3e ouvrage intitulé : « Coureur des bois, d’hier à aujourd’hui », couvre une époque de 1858 à 2019. Un 4e ouvrage est en préparation, en lien avec la gastronomie forestière et les plantes comestibles.





Zec Québec
Sépaq mars 2020
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
FédéCP- Chasseurs généreux
Club de tir du Bas-Saint-Laurent