Trappage-Piégeage Les animaux à fourrure soumis à un premier Plan de gestion
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les animaux à fourrure soumis à un premier Plan de gestion

Le plan vise trois orientations sur huit ans

La Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec se dit convaincue que les mesures mises en place vont satisfaire la grande majorité des piégeurs québécois . (Photo Pierre-Yves Collin)
Ernie Wells

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) vient de déposer le premier Plan de gestion des animaux à fourrure 2018-2025 à la Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec (FTGQ).

Le ministre Luc Blanchette vient de dévoiler le résultat de ce plan de gestion élaboré avec la FTGQ.

« Ce premier plan de gestion multi-espèces a pour but d’intégrer des mesures pour maintenir les populations et leurs habitats, tout en assurant leur mise en valeur au bénéfice de la population québécoise. Ce plan précise les possibilités fauniques disponibles, détermine les enjeux entourant les animaux à fourrure et propose des modalités d’exploitation adaptées aux réalités des différentes régions du Québec », selon un communiqué de La Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec

Réglementation simplifiée

Selon la FTGQ, la mise en place de ce plan simplifie la réglementation pour les utilisateurs tout en maintenant les Unités de Gestion des Animaux à Fourrure (UGAF), limite les infractions de nature technique ; captures non ciblées, et améliore la qualité des données pour assurer une saine gestion des espèces.

Zec Québec Argent

Les modalités d’exploitation présentées dans le plan de gestion des animaux à fourrure suivent trois orientations :

  • Harmoniser les périodes d’exploitation des animaux à fourrure sur de grands secteurs,
  • Effectuer le diagnostic de l’état des populations par grands secteurs,
  • Concentrer la gestion des animaux à fourrure sur les périodes d’exploitation.

La FTGQ sur dit : « Convaincue que les mesures mises en place seront bénéfiques pour les populations fauniques et satisferont la très grande majorité des piégeurs québécois ».

Les premiers bilans de l’exploitation des différentes espèces d’animaux à fourrure ont été publiés en 2017. Ces bilans se basent principalement sur les données de récolte (transactions de fourrures) et sur les indices indirects de l’état des populations.

La collaboration des piégeurs permettra de faire le suivi de ce plan de gestion. Une évaluation du Plan 2018-2025 sera effectuée à mi-parcours.

FédéCP

Le plan de gestion des animaux à fourrure du Québec 2018-2025, ainsi que les bilans d’exploitation sont disponibles en ligne à : www.mffp.gouv.qc.ca/la-faune/piegeage/.





Zec Québec 4
FédéCP
PRONATURE RIMOUSKI