Réseau Zec Carpes et opérations forestières inquiètent trois zecs de la Côte-Nord
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Carpes et opérations forestières inquiètent trois zecs de la Côte-Nord

Entrevue exclusive avec le DG du Réseau Zec, François Garon

Le Meunier noir, ou carpe, est reconnu comme un redoutable prédateur des œufs de la truite mouchetée (ci-dessus), et pourrait miner les populations d’omble de fontaine, indigènes, du grand Lac Cacaoui et de ses tributaires. (Photo Wikipédia)
Ernie Wells

À l’aube du début des activités de la prochaine saison, trois zecs de la Côté Nord vivent de grandes inquiétudes, tant pour la pêche, que pour la chasse de l’orignal.

Zecs Québec, qui représente 63 zones d’exploitation contrôlée, dénonce l’intrusion accidentelle du Meunier noir, communément appelé carpe, dans le grand lac Cacaoui, sur le territoire de l’immense Zec Matimek.

Ce poisson, qui serait en provenance du réservoir SM3, d’Hydro-Québec, est considéré comme indésirable, puisque reconnu comme un redoutable prédateur des œufs de la truite mouchetée.

Et tous les lacs qio sont accessibles à la pêche dans la Zec Matinek, ont des populations d’omble de fontaine, indigènes.

PRONATURE RIMOUSKI

Opérations forestières

Zec-Québec considère comme inconcevable que la forestière Boisaco qait obtenu des autorisations pour poursuivre des opérations forestières et ce, lors de la prochaine saison de la chasse de l’orignal dans les Zecs Labrieville et Forestville, où la densité du cheptel orignal est en hausse et les chasseurs aussi.

En entrevue exclusive à « Rendez-Vous Nature », le directeur général de ZECS-Québec, François Garon, explique ces dossiers dans le détail. Une entrevue que tous les amateurs de pêche et de chasse de l’orignal, de la Côte -Nord et d’ailleurs au Québec qui fréquentent ces trois zecs, ne manqueront pas. Cliquez sur le lien ci-haut. 

FédéCP




Zec Québec
FédéCP
FédéCP