Plein air « On n’abandonne surtout pas les randonnées l’hiver »
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

« On n’abandonne surtout pas les randonnées l’hiver »

Notre chroniqueur Alexis Nantel nous en parle

Selon l’aventurier Alexis Nantel, avec la nature qui change de décor, le temps devient même très agréable pour expérimenter d’autres types de panoramas. (Photo courtoisie Alexis Nantel)
Ernie Wells

Alors que le froid et la neige, bref que l’hiver s’installe à domicile, le collaborateur plein air à « Rendez-Vous Nature » et à TVA Sports, Alexis Nantel affirme que ce n’est pas le temps d’abandonner les randonnées.

« C’est vrai que les randonneurs occasionnels ont souvent tendances à arrêter leurs sorties pendant les transitions, ou entre les saisons. Mais on peut et on doit continuer 12 mois par année à faire de la randonnée », affirme Alexis Nantel, auteur du « Guide pratique de la rando », en entrevue à « Rendez-Vous Nature »

Et même si le temps est gris et qu’il fait « frette ».

« Est-ce qu’on arrête d’aller travailler parce que c’est noir en se levant ? J’encourage fortement les randonneurs à poursuivre leurs sorties. Ça demeure un sport même, si on peut le pratiquer en étant contemplatif », dit-il

Nouveaux décors

Selon l’aventurier, avec la nature qui change de décor, le temps devient même très agréable pour expérimenter d’autres types de panoramas. « Je suggère de courir les sommets qui permettront de voir encore plus loin. Ce qui est toujours frappant et de voir à travers les arbres jusqu’au sol forestier. C’est vraiment une autre perspective ».

FCMQ Environnement

Et il poursuit : « Y’a aussi les cours d’eau qui reprennent de la vigueur. Parcourir des sentiers qui longent des rivières ou qui mènent vers des chutes, demeure un excellent moment pour les découvrir »

Du coup, dit-il, on maintient la forme physique et mentale malgré la luminosité qui est de moins en moins présente. Le fait d’emmagasiner de la lumière au maximum et de travailler les hormones du bonheur, la dopamine aide à l’équilibre mental.

« Si on fait un boulot qui demande au cerveau d’être allumé, ça va le stimuler. On dit que trois à quatre heures en forêt stimule la créativité ».

Les bienfaits de la nature sont nombreux sur le mental et le physique. « Mais pour profiter de la saison froide en cours, faut ajuster nos vêtements au temps et aux conditions du terrain, s’habiller en conséquence et porter une attention particulière au sentier que l’on suit parce pour éviter d’emprunter un mauvais chemin.

Les Fêtes approchent

Zec Québec septembre 2021

Avec les Fêtes approchent, Alexis Nantel maintient la tradition de suggérer des idées cadeaux de plein air et avec des suggestions de cadeaux sous la barre des 100$ .

Une entrevue à ne pas manquer avec Alexis Nantel à « Rendez-Vous Nature ». Cliquez sur lien ci-haut.





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021