Plein air Bien profiter de l’automne et de l’hiver
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Bien profiter de l’automne et de l’hiver

De nombreuses infrastructures disponibles pour tous

Les couleurs de l'automne sont magnifiques. À vous de les découvrir, comme au Mont-Orford. (Photo courtoisie Sépaq Mathieu Dupuis)
Julien Cabana

La nature en automne et en hiver a beaucoup à vous offrir. Au travers du réseau des infrastructures disponibles au Québec, il y a moyen d’apprivoiser ces saisons et d’en profiter.

Pour les chasseurs, l’automne signifie une période d’activités intenses. Ils se retrouvent en forêt pour se mesurer à l’orignal, au chevreuil ou au petit gibier. Les chasseurs d’oiseaux migrateurs ne sont pas en reste avec l’abondance des différentes espèces. Pour les gens qui ne chassent pas, il y a quand même moyen de profiter du magnifique spectacle que nous offre la nature durant ces deux saisons.

« Nous sommes chanceux au Québec d’avoir l’automne que nous vivons chaque année, avec tous les changements de couleurs et de décors, d’expliquer Simon Boivin responsable des communications à la Sépaq. Dans les parcs nationaux par exemple, faire une randonnée en automne permettra aux visiteurs de contempler un tout nouveau décor, une expérience complètement différente. 

« Nous avons créé un réseau de centaines de kilomètres de sentiers pour tous les niveaux de marcheurs. Tout le monde peut y trouver son compte. À l’automne, les gens peuvent aussi faire du vélo. Certains parcs ont aussi des activités spécifiques uniques comme le parc national du Mont-Mégantic avec son observatoire. 

« Les visiteurs peuvent plonger dans les confins de l’univers. On y a accès à du matériel photographique du dernier télescope qui vient d’être lancé. Cela signifie que les gens peuvent contempler des images uniques. On peut aussi penser au parc du Mont-Orford avec son festival des couleurs. Vraiment, les parcs nationaux ont beaucoup à offrir en automne. Aussi, un point très important, il n’y a pas de moustique et comme la température est plus fraîche, les randonnées peuvent devenir plus agréables pour plusieurs. »

Le spécialiste nous a donné plusieurs autres exemples comme celui de la nouvelle passerelle flottante aménagée dans le parc national d’Oka. Les visiteurs sont sur la baie entourés de la végétation qui prend les couleurs de l’automne.

LES RÉSERVES FAUNIQUES

Présentement, la chasse au gros gibier bat son plein dans le réseau des réserves fauniques. Sous peu, les amateurs de petit gibier seront à leur tour sur place pour déjouer gélinottes et tétras.

Pour moi, la chasse du petit gibier est l’occasion de vivre une expérience automnale très intéressante. On peut profiter des couleurs et des odeurs que seul l’automne peut nous offrir. Ces territoires uniques sont disponibles pour la population qui veut en profiter. Il y a des parcours d’initiation qui permettent, à qui le veut, de vivre une aventure en automne, dans ces immenses forêts. Il y a de la chasse à la journée de disponible, dans l’ensemble du réseau des réserves.

Il est aussi possible de faire de la randonnée dans plusieurs sites.

FEDECP - Camp armes à feu

Vous pouvez réserver des chalets dans les réserves pour faire de la villégiature automnale. Vous aurez alors l’occasion de découvrir tout ce qu’il est possible de faire, au lieu de détester l’automne.

L’HIVER

En période hivernale, encore là, il est possible de profiter autant des parcs nationaux et des réserves fauniques, pour vivre des aventures intéressantes.

Ainsi, dans les parcs, plusieurs activités sont offertes comme la randonnée, la raquette, le ski de fond, la pêche blanche et plus. Il y a même la possibilité de faire du Fat Bike.

Dans le cas des réserves fauniques, plusieurs sites sont aussi disponibles. Par exemple, dans la réserve faunique de Portneuf, plusieurs chalets sont aménagés pour l’hiver. Autour de ces infrastructures, très bien adaptées à l’hiver, il y a différentes activités comme la pêche blanche, les sentiers de ski de fond, de raquette, patinoires et plus. 

Dans la réserve faunique des Laurentides, aux secteurs Devlin et lac à Noël, on retrouve des chalets bien isolés et équipés pour vivre un séjour hivernal. Encore là, plusieurs activités sont au programme, pour vous aider à apprivoiser l’hiver.

La meilleure chose à faire pour connaître l’ensemble de l’offre de la Sépaq pour l’automne et l’hiver, c’est de vous rendre sur le site www.sepaq.com. Comme ces séjours sont populaires, il est préférable de réserver le plus tôt possible.

 

Photo courtoisie

FCMQ I Motoneige 2

En hiver, les randonnées de Fat Bike sont en vedette dans plusieurs parcs nationaux.

D’autres offres

Il est aussi possible de vivre de très belles aventures automnales ou hivernales dans le réseau des pourvoiries du Québec et celui des Zecs.

Plusieurs pourvoiries sont disponibles durant ces saisons pour offrir de la pêche et de la pêche blanche, de la randonnée, des aventures en quad ou en motoneige.

À titre d’exemple, on peut mentionner la pourvoirie du lac Blanc ou la pourvoirie du Lac-à-l’Eau-Claire. Dans les Monts-Valin, les pourvoiries Poulin de Courval et Monts-Valin du Archer offrent des séjours de motoneige hors-piste et de pêche blanche, dans le confort de leurs installations adaptées aux conditions rudes de ce coin de pays. Vous pouvez tout savoir en vous rendant sur le site www.pourvoiries.com

En vous servant du moteur de recherche, vous pourrez bâtir un séjour comme vous le désirez, dans la région que vous aurez choisie.

Plusieurs Zecs offrent aussi des activités en automne et en hiver. La meilleure chose à faire pour les découvrir, c’est de vous rendre sur le site www.reseauzec.com. Vous y trouverez tous les renseignements pertinents.

Vivre des aventures automnales ou hivernales en nature, c’est possible sur l’ensemble du territoire québécois. À vous de faire votre choix.





Zec Québec septembre 2021
FCMQ I Motoneige 2
Zec Québec septembre 2021
Pronature permanent
Zec Québec septembre 2021