Plein air Partir à la découverte du P’tit train du Nord dans les Laurentides
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Partir à la découverte du P’tit train du Nord dans les Laurentides

En vélo, à la course ou en ski de fond!

Vous pouvez envisager une randonnée d’une ou plusieurs journées. Vous pouvez dans le cas d’un 200 km entre Mont-Laurier et Saint-Jérôme user du service de transport de vos bagages afin de voyager léger. (Photo Alexis Nantel)
Alexis Nantel

En février dernier j’ai remonté le temps en parcourant à ski le parc linéaire le P’tit Train du Nord dans les Laurentides.

Ce parc est carrément l’ancien chemin de fer développé pour la colonisation par le célèbre Curé-Antoine-Labelle popularisé dans Les Belles Histoires des Pays-d’en-haut.

Historiquement, c’était un ancien service de train de passagers et de fret qui reliait Montréal à Mont-Laurier. Le chemin de fer fut construit entre 1876 et 1909 et c'est à la fin des années 1980 que l'on mit fin à ses opérations.

Ce train a permis aux villages des Laurentides de ne pas rester isolés en période hivernale et de s'approvisionner de manière stable durant tout l'année, d'améliorer le service postal et d'installer un réseau de communication télégraphique.

Aussi, elle permit aux villages d'exporter leurs marchandises (essentiellement du bois de chauffage) vers Montréal, contribuant au développement économique de la région. Le train apporte également des dizaines de milliers de touristes chaque hiver, venus pratiquer quoi? Le ski! Oui le ski alpin débute à cette époque au Québec mais également les pistes de ski de fond qui se développent fortement entre autres grâce à Jack Rabbit qui était le surnom de Herman Smith-Johannsen (1875-1987), un athlète et un supercentenaire (mort à 112 ans) norvégien-canadien qui avait adopté les Laurentides.

232 kilomètres de possibilités

La ligne va de Bois-des-Filion dans les basses-laurentides à Mont-Laurier qui vous accueille dans les hautes. Je connais bien le parcours car je l’ai fait au complet très souvent à vélo-camping dans le passé. C’est pour la majorité du trajet une piste de gravelle sauf pour quelques portions qui sont asphaltées.

Quand on a redéveloppé cet axe nord-sud à la fin des années 80, on l'a fait pour le vélo. À la base, c’est donc une voie cyclable et l’offre autour de celle-ci en cafés, restos, boutiques, hébergement allait dans ce sens : tout pour les cyclistes voyageurs de passage dans la région.

Avec le temps d’autres activités se sont greffées et la piste est devenue multifonctionnelle pour desservir l’ensemble des sportifs maniaques de plein air. On peut donc désormais non seulement le rouler mais y marcher, courir et skier.

Fondation de la faune

J’ai pour, ma part, skié de l’ancienne gare de Saint-Jovite qui est maintenant le centre-ville de Tremblant (kilomètre 83) jusqu’au vieux village de Tremblant aller-retour ce qui donne 18 km.

Il faut savoir qu’il y a deux secteurs entretenus pour le ski de fond sur l’ensemble du parc linéaire. On parle de Saint-Jérôme la capitale de la région jusqu’à Val-David en passant par Ste-Adèle et le secteur Tremblant qui démarre à Saint-Faustin-du-Lac-Carré jusqu’à La Conception.

Le sentier permet de pratiquer le ski classique et le ski pas de patin dans des conditions optimales c’est vraiment entretenu de façon exceptionnelle tout au long. C’est tellement beau. On passe par des tunnels, on longe des rivières, on les enjambe par des ponts, on longe aussi des golfs mais on a toujours cette impression de nature imposante. Le vélo à roues surdimensionnées est aussi accepté à quelques endroits.

On trouve des salles de fartage qui sont disponibles pour les amateurs de glisse. Une chose agréable à faire c’est de voir et visiter les gares. Certaines sont de véritables musées. Photos et pièces d’époque qui représentent souvent la construction du chemin de fer.

Vous pourriez même envisager faire la préparation d’une longue rando à ski avec sac à dos et coucher tout au long et le faire sur 2, 3 ou 4 jours. Ça fait assurément une belle expédition tout en étant sécuritaire. Un bel endroit pour faire l’expérience première d’une longue randonnée.

Vélo

Sur le dos de votre bécane plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez envisager une randonnée d’une ou plusieurs journées. Vous pouvez dans le cas d’un 200 km entre Mont-Laurier et Saint-Jérôme user du service de transport de vos bagages afin de voyager léger.

Vous pouvez aussi transporter vous-même vos bagages et vous arrêter dans un des nombreux et charmants Bed&Breakfast ou opter pour le camping voire un hôtel luxueux. Il y en a pour tous les goûts.

PRONATURE RIMOUSKI

Chaque village et gare se situent en moyenne à une vingtaine de kilomètres l’une de l’autre. On peut profiter des attractions et services dans chaque municipalité que l’on croise. Il y a beaucoup à découvrir! Sur la piste qui est aussi une portion de la ligne verte sillonnant la belle province, on croise tous les types de vélo. Attention aux portions asphaltées où s’ajoutent souvent les patineurs. Il faut demeurer prudent.

Pêche et course

Plusieurs lacs, ruisseaux et rivières croisent le parc linéaire. Je traine toujours avec moi une canne à pêche et j’en profite pour taquiner le poisson au passage. Certains endroits sont magiques. À vous d’en faire la découverte.

Autant les coureurs en sentier ou de bitume l’apprécieront car il offre une surface stable sans être trop dure, le tout dans un contexte 100% nature. Chaque année au début octobre en pleine saison des couleurs, on y organise un marathon spectaculaire qui propose un cadre enchanteur aux amateurs.

En conclusion si vous pratiquez plusieurs sports et que vous aimez la nature jumelée à des activités gourmandes et culturelles, c’est pour vous un pèlerinage obligé à ajouter à votre liste d’escapades à compléter

Renseignements à www.ptittraindunord.com

Merci spécial pour l’hébergement à www.axhotel.ca





Zec Québec septembre 2021
PRONATURE RIMOUSKI
Sépaq septembre 2021 2
FédéCP
Sépaq septembre 2021 4