Plein air La SÉPAQ voit loin avec ses nouveaux chalets « Horizon »
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La SÉPAQ voit loin avec ses nouveaux chalets « Horizon »

Entretien avec le DG de la réserve Rimouski, Michel Fournier

Le chalet « Horizon » est doté d’une importante fenestration qui laisse entrer la lumière, avec une façade qui donne pleine vue sur le lac devant. (Photo Ernie Wells)
Ernie Wells

La SÉPAQ voit loin avec sa nouvelle génération de chalets « Horizon », dont quelques-uns ont été construits au cours de l’année dans des réserves de son réseau, dont la réserve faunique de Rimouski, dans le secteur du Lac Castor.

Le directeur, Michel Fournier, est dans son élément. Le gestionnaire est à la tête de la Réserve faunique de Rimouski depuis déjà 15 ans, depuis 2016. Il rentrait en terre d’origine, le Bic, dans le district ouest de Rimouski, après 29 ans à l’île d’Anticosti, dont 16 ans comme directeur général de SÉPAQ-Anticosti

De retour dans ma région natale, la direction de la SÉPAQ m’a offert de regarder les possibilités de développer la Réserve Rimouski. Des investissements immobiliers n’y avaient pas été faits depuis des années et le parc d’hébergement devenait désuet », relate Michel Fournier, qui n’a pas tardé à se mettre à la tâche, et à rénover d’abord notamment dans les secteurs Perdrix et Castor, et construire à neuf plus récemment au Lac Rimouski, au cœur du territoire de 729 km2.

« J’ai eu la chance de développer divers projets, dont les 10 nouveaux chalets « Type» au Lac Rimouski, et de faire de ce site, outre pour la chasse et la pêche, un lieu pour la famille en période estivale, avec notamment des aires de jeux et un étang de pêche pour la relève », dit-il. En 2019, Michel Fournier y a aussi bâti un poste d’accueil moderne et accueillant.

Gars de terrain et bâtisseur !

Michel Fournier a toujours été vu comme un gars de terrain, d’opération aux deux pieds bien sur terre, bref, un bâtisseur. Il applique dans la « Rimouski » ce qu’il a accompli dans l’île d’Henri Menier.

« Mes années à Anticosti ont été consacrées au développement. Quand je suis revenu dans la région, la SÉPAQ m’a donc proposé de développer la Réserve Rimouski. Et c’est ce à quoi je m’applique depuis maintenant 15 ans », de confier Michel Fournier en entrevue à « Rendez-Vous Nature ».

Zec Québec Argent

Pour réaliser des nouveaux chalets qui correspondent aux attentes, la SÉPAQ a consulté sa clientèle. De là est né le chalet « Horizon », avec plus d’espace, de plus grandes aires communes, de hauts plafonds, deux à trois divans, plusieurs chaises, un poêle à bois, un hall d’entrée isolé et pratique pour ranger l’équipement et faire sécher les vêtements au besoin.

« Les chalets « Type » datent déjà de 20 ans. Et entre ce dernier et le chalet « Horizon », nous avons eu le chalet « Modik », destiné à une autre catégorie de clientèle, plus familiale et pour petit groupe. Le chalet « Horizon » va convenir amplement à la clientèle pour les 15-20 prochaines années », croit Michel Fournier.

Et il poursuit : « Quand tu es assis à l’intérieur d’un chalet « Horizon ; en version de deux et trois chambres, dont certaines ont des lits doubles, c’est comme si tu étais assis à l’extérieur, grâce à son importante fenestration qui laisse entrer la lumière, avec une façade qui donne pleine vue sur le lac devant. Tu es plus près de la nature, du plein air. Le chalet « Horizon », au design moderne, est doté de tous les services requis; salle de bain bien aménagé, des chambres et où les matelas ont été testés pour le meilleur confort. Le chalet, au toit de tôle, presque entièrement de bois du Québec, est alimenté au solaire et rejoint la protection de l’environnement, en conformité avec toutes les normes en vigueur », décrit fièrement Michel Fournier.

Complet tout l’été!

La pandémie de la COVID-19 a incité les vacanciers à découvrir la Réserve Rimouski au cours de la saison estivale 2020. « Depuis 15 ans, je n’ai jamais connu un taux d’occupation aussi élévé, avec une offre d’hébergement qui a affiché complet en juillet et août. Les gens ont découvert les côtés tranquille et sécuritaire de nos installations et de notre territoire », poursuit le Bicois.

Michel Fournier reconnaît que la grande popularité de la chasse de l’orignal oriente le développement de l’hébergement dans les Réserves fauniques de la SÉPAQ.

Mont-Lebel Chasse & Pêche

« L’orignal est notre moteur économique et c’est ce qui gère notre capacité de l’hébergement avec les unités nécessaires aux chasseurs, au profit de cette clientèle, mais qui profitent aussi aux pêcheurs et villégiateurs.

Après le secteur du lac Castor, Michel Fournier prévoit se tourner vers celui du Lac Kedgwick, où là encore, ses capacités et sa volonté de bâtisseur assureront une qualité d’hébergement uniforme à l'ensemble des autres territoires de la Réserve faunique de Rimouski.

Les amateurs de chasse, de pêche et de villégiature sur la réserve faunique de Rimouski ne manqueront pas cette entrevue exclusive avec Michel Fournier à « Rendez-Vous Nature ». Cliquez sur le lien ci-haut.

Photo du bas

« Les nouveaux chalets « Horizon » correspondent aux attentes de la clientèle, avec plus d’espace, de plus grandes aires communes et de hauts plafonds », décrit le directeur général de la réserve faunique de Rimouski, Michel Fournier. (Photo Ernie Wells)





Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Zec Québec Bronze
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Sépaq aout 2020 3
Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Sépaq aout 2020