Plein air Mont Otis: un secret bien gardé en Mauricie
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Mont Otis: un secret bien gardé en Mauricie

Une aventure à découvrir selon notre chroniqueur, Alexis Nantel

Notre destination finale se trouve à 90 kilomètres de Trois-Rivières. Il vous faudra compter près de 2 heures par les routes de campagne pour y arriver à partir de la capitale régionale. (Photo Alexis Nantel)
Alexis Nantel

Le mont Otis se situe à Notre-Dame-de Mautauban dans le nord de la région. On emprunte la route 155 de l’autoroute 40 pour passer par Shawinigan, Grand-Mère, Hérouxville, St-Tite qu’il est intéressant de découvrir au passage.

Notre destination finale se trouve à 90 kilomètres de Trois-Rivières. Il vous faudra compter près de 2 heures par les routes de campagne pour y arriver à partir de la capitale régionale.

Pourquoi dit-on que c’est un secret bien gardé?

D’abord, parce que c’est éloigné. Quand j’y suis allé début juillet pendant la fin de semaine de la Fête du Canada, je n’y ai croisé personne. Ce n’est pas un endroit populaire. D’ailleurs, quand on fait des recherches, on lit souvent que c’est une bonne place si on cherche la paix!

L’autre point est que la signalisation est inadéquate. C’est assurément un point à améliorer pour rendre l’expérience des visiteurs plus agréable. Quelques enseignes pour nous y conduire aiderait grandement. Arrivée sur place avec votre GPS, rien n’indique de la route qu’on est à la bonne adresse.

Bref, ce n’est pas évident. Il faut comprendre que c’est ouvert au public mais que la montagne est en territoire privé. Au bas du petit chemin de gravelle qui nous mène au départ du sentier, c’est un camping. On arrive dans un stationnement de terre et de roches.

Là encore, pas évident de le savoir. Il n’y a pas de guérite ou de réception qui saute aux yeux. Il faut porter attention à la pancarte qui dit Cohabitat qui est le nom du camping sur place. D’ailleurs vous pouvez prévoir y dormir après votre journée de randonnée pour éviter de faire la route du retour en soirée.

À qui s’adresse cette randonnée? 

Elle est classée facile à intermédiaire et c’est pour toute la famille. C’est un sentier à envisager pour débuter ce sport parce que la marche n’est pas longue. On parle d’une boucle de 3,4 km avec un dénivelé moyen mais au final l’effort vaut la récompense.

Zecs Québec Argent 3

Il faut savoir que le sentier du mont Otis, qui culmine à 325 mètres, fait partit d’un plus long sentier de 17 kilomètres qui lui se poursuit jusqu'au parc naturel régional de Portneuf. C’est le sentier Montauban.

Si vous décidez de faire la version allongée, le sentier commence au village de Notre-Dame-de-Montauban et finit au stationnement de la Pointe-du-Canotier.

Après le sommet le sentier descend vers le lac des Pins. Vous allez circuler à travers des érablières, des forêts de conifères avec des secteurs en régénération, des petits ruisseaux et les rivières des Pins et à Peine où on emprunte des passerelles. Vous allez croiser le portage entre les lacs Carillon et Montauban avant une dernière ascension qui vous mènera à la jonction avec le Parc naturel régional de Portneuf tout près du belvédère du lac Carillon.

Les attractions du sentier

D’abord dans le sentier qui est bien balisé et entretenu on peut observer la faune et la flore. C’est le piedmont Laurentien avec sa forêt mixte.

On peut trouver une source d’eau naturelle si on est attentif. L’eau jaillit du sol. J’y ai rempli ma gourde. On longe plus tard le cap rocheux du sommet qui retombe dans la forêt et on peut y observer des fougères en quantité.

C’est tellement beau dans le soleil qui traverse les arbres. Une fois au sommet, c’est génial parce qu’on évolue sur la roche avec une vue incroyable à 180 degrés sur la rivière Batiscan et les collines à perte de vue.

On peut aussi observer du granit blanc super brillant. Pour les enfants c’est une belle découverte. On peut même se faire une chasse au trésor!

Zec Québec

Histoire et mythe populaires

Pour la petite histoire, le mont s’appelait Saint-Amand jusqu’en 1979. Lors du centenaire de la municipalité, on a décidé de le rebaptiser « mont Otis » en l'honneur du premier pionnier de l’endroit.

La grosse attraction en dehors de la montagne ce sont les chutes du Neuf que l’on surnomme les chutes du cinq piastre. On l’appelle comme cela parce qu’en 1954, le cinq dollars canadien en arborait de similaires et les gens ont cru à tord que c’était elles. Le mythe populaire s’est poursuivi et transmis de génération en génération et persiste toujours aujourd’hui.

Tous les randonneurs, tous les visiteurs passent par l’endroit. C’est un incontournable. On peut même y pique-niquer. Des passerelles de bois ont été aménagées ce qui nous permet de s’en approcher. C’est vraiment impressionnant le débit d’eau observé à l’endroit.

Avant de partir, on pense à quoi? Évidemment, votre équipement devra s’adapter selon la saison. Compte tenu de la courte distance, je vous suggère des souliers de marche, sac à dos de jour et bâtons. Si le temps est incertain peut-être un imperméable.

De l’eau, au moins 1 litre par personne et des collations. Un lunch pour le sommet peut être très agréable quand la météo le permet !





Zec Québec
Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche
FédéCP- Chasseurs généreux
Fondation de la faune- J'aime la pêche
RDVN Twitter
FédéCP
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Zec Québec Bronze