Plein air Un effet positif pour protéger le caribou forestier
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un effet positif pour protéger le caribou forestier

La SNAP Québec accueille favorablement la création d'une grande aire protégée.

Selon la SNAP Québec, l’annonce de cette nouvelle aire protégée est un pas vers l’atteinte des objectifs de conservation du Québec pour 2020. (Photo SNAP Québec)
Rendez-Vous Nature

La Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec) estime que la création de la grande aire protégée des Caribous-Forestiers-de-Manouane-Manicouagan, dans le secteur des Montagnes Blanches, aura un effet positif sur le rétablissement de l'espèce.

Dans un communiqué, la SNAP Québec estime que la concrétisation du projet, à cheval entre le Saguenay-Lac-St-Jean, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec, était attendue depuis 10 ans.

La création d’aires protégées d’au moins 10,000 km2 fait partie des mesures prioritaires prévues au plan de rétablissement du caribou forestier 2013-2023, un plan que la SNAP Québec a contribué à élaborer. 

« Ces grandes aires protégées constituent notre police d’assurance pour le rétablissement du caribou forestier au Québec, souligne Alain Branchaud, directeur général de la SNAP Québec. L’annonce démontre aussi qu’il est possible de protéger le caribou tout en évitant les impacts sur les emplois forestiers. »

La délimitation d’aire protégée proposée par le gouvernement contient une grande zone où la densité de caribou est très élevée et où l’habitat est propice à l’espèce, au nord du réservoir Manicouagan.

Manouane, le secteur délaissé

Changer dair

La SNAP Québec se questionne cependant sur l’exclusion d’un secteur considéré lui aussi comme prioritaire pour la protection des habitats et le rétablissement du caribou. D’une superficie d’environ 2000 km2, le secteur délaissé est situé au nord du Lac Manouane, à 250 km au nord de la ville de Saguenay, en plein cœur des Montagnes Blanches (voir la carte interactive).

« Il s’agit d’un secteur situé très loin des usines dont la valeur socio-économique est questionnable, mais dont la valeur pour le caribou est scientifiquement démontrée,affirme Pier-Olivier Boudreault, chargé de projet en foresterie et conservation à la SNAP Québec. Dans ce contexte, il est essentiel que le gouvernement suspende temporairement tout projet de coupe forestière dans ce secteur afin d’examiner son rôle pour le rétablissement du caribou. »

La SNAP Québec tient à souligner qu’elle participera à toutes les étapes du processus menant à la désignation légale officielle pour s’assurer que cette aire protégée soit conforme avec les recommandations scientifiques.

L’atteinte des objectifs de 2020 à portée de main

L’annonce de cette nouvelle aire protégée est un pas dans la bonne direction vers l’atteinte des objectifs de conservation du Québec pour 2020. 

Mont-Lebel Chasse & Pêche 2

«Le gouvernement a assez de propositions d’aires protégées entre les mains pour atteindre 17% à travers la province, rappelle Alice de Swarte, coordonnatrice en conservation et analyse politique à la SNAP Québec. Si les différents ministères impliqués dans la création d’aires protégées coopèrent davantage que c’est le cas actuellement, l’atteinte des cibles de 2020 est à portée de main. »  

Source: SNAP Québec





Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
RDVN Twitter
FédéCP
RDVN Facebook
Chasseurs généreux 2