Plein air Après deux accidents mortels, les stations de ski lancent un appel à la prudence
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Après deux accidents mortels, les stations de ski lancent un appel à la prudence

Le "Code de conduite en montagne" établit les règles de priorité sur les pistes

L'ASSQ entamera aussi dans deux semaines sa tournée de sensibilisation annuelle auprès des skieurs et des planchistes dans 15 stations de ski de la province.
Rendez-Vous Nature

Après deux accidents mortels en l'espace de quelques jours, l'Association des stations de ski du Québec invite les adeptes de sports de glisse à la prudence.

La porte-parole de l'ASSQ, Josée Cusson, affirme que l'industrie est "très attristée" par les décès de deux jeunes sportifs sur les pentes cette semaine, mais s'abstient de commenter davantage en invoquant les enquêtes policières en cours.

"Ce qu'on trouve important, c'est de faire valoir la sécurité de notre sport", a affirmé Mme Cusson en entrevue téléphonique avec La Presse canadienne.

Elle a souligné que des patrouilleurs assurent déjà le respect du "Code de conduite en montagne" en retirant les billets de ski des contrevenenants.

L'ASSQ entamera aussi dans deux semaines sa tournée de sensibilisation annuelle auprès des skieurs et des planchistes dans 15 stations de ski de la province.

Sépaq septembre 2019 3

Son conseil d'administration se réunira par ailleurs cette semaine "pour voir si on peut faire plus", a ajouté Mme Cusson.

Le "Code de conduite en montagne" établit notamment les règles de priorité sur les pistes et il a pour règle d'or le contrôle de sa vitesse et de sa direction.

Un homme de 22 ans a perdu la vie, vendredi, après s'être grièvement blessé dans un parc à neige situé à Hébertville, au Lac-Saint-Jean. Le jeune planchiste avait tenté d'effectuer un saut sans porter de casque, une pièce d'équipement obligatoire à travers le Québec depuis 2007.

Deux jours plus tôt, une adolescente de 15 ans est morte après être tombée d'un télésiège à la station de ski le Mont-Vidéo, à Barraute, en Abitibi-Témiscamingue.

Fondation de la faune du Québec

Selon la Sûreté du Québec, la jeune fille et son amie se seraient volontairement jetées hors du télésiège avant leur arrivée au sommet afin de tenter une "glisse particulière". La manoeuvre aurait été réussie par l'amie, mais la victime aurait malheureusement sauté sur un rocher qui était couvert de neige.





Zec Québec
Fondation de la faune du Québec
RDVN Twitter
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2