Plein air Zone périphérique du parc national du Mont-Orford : des actions porteuses
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Zone périphérique du parc national du Mont-Orford : des actions porteuses

Bilan des actions entreprises depuis un forum tenu en novembre 2015

Le projet de zone périphérique amène les acteurs régionaux à réfléchir ensemble sur les façons de mieux intégrer les préoccupations liées à la conservation du parc et de ses espèces fauniques et floristiques. (Photo Sépaq)
Rendez-Vous Nature

Une soixantaine d’acteurs régionaux se sont récemment rassemblés lors du deuxième forum sur la zone périphérique du parc national du Mont-Orford.

Le projet de zone périphérique amène les acteurs régionaux à réfléchir ensemble sur les façons de mieux intégrer les préoccupations liées à la conservation du parc et de ses espèces fauniques et floristiques dans l’aménagement et l’utilisation du territoire périphérique, tout en considérant les enjeux de développement économique de la région.

L’événement a été l’occasion de faire le bilan des actions entreprises depuis le premier forum, en novembre 2015, et de réfléchir à celles à poser dans l’avenir.

« Nous croyons possible de mieux faire bénéficier l’ensemble de la collectivité de la présence d’un parc national en pleine santé, et ce, dans l’intérêt des générations présentes et futures. C’est pourquoi le comité de travail sur la zone périphérique a travaillé avec les acteurs locaux pour mettre en oeuvre différentes actions, qui se sont révélées porteuses pour la région », a souligné la directrice du parc national du Mont-Orford, Brigitte Marchand.

Cette mobilisation régionale a déjà permis de réaliser des actions remarquables depuis 2015, notamment :

  • la gestion des espèces exotiques envahissantes
  • la Tournée des Voisins!
  • un partenariat avec la municipalité d’Orford

La gestion des espèces exotiques envahissantes

Le comité zone périphérique*, issu de la table d’harmonisation du parc, s’est particulièrement penché sur la gestion des espèces exotiques envahissantes.

Un projet de maîtrise a ainsi été confié à une étudiante afin d’élaborer un Plan stratégique d’intervention pour la gestion des espèces exotiques envahissantes identifiées prioritaires dans la zone périphérique du parc national du Mont-Orford, qui a été déposé en juillet 2017.

Zec Québec Argent

Afin de mettre en oeuvre le plan, des porteurs de dossier ont été sollicités. Le résultat du travail de certains d’entre eux a été présenté lors du forum, aujourd’hui.

La Tournée des Voisins!

En collaboration avec des artisans régionaux partenaires, « La Tournée des voisins! », est un circuit découverte agrotouristique autour du parc national du Mont-Orford.

En vélo ou en voiture, les visiteurs peuvent parcourir un trajet de 75 kilomètres ponctué d’arrêts gourmands chez des artisans régionaux voisins du parc national.

En plus de se régaler et de découvrir des produits uniques, les visiteurs peuvent apprécier les magnifiques paysages de la région touristique des Cantons-de-l’Est.

La mise en place de ce circuit a permis d’accroître, de façon significative, l’achalandage chez les voisins partenaires du parc.

Partenariat avec la municipalité d’Orford

Un partenariat novateur a également été mis sur pied avec la municipalité d’Orford afin de faciliter l’accès de ses résidents au parc.

Chasseurs généreux 2

La municipalité rembourse à ses résidents la moitié de la carte d’accès annuelle au parc, le laissez-passer de ski de fond ainsi que celui du stationnement donnant accès aux magnifiques plages du parc.

Réflexions sur les bénéfices

Au cours des prochains mois, le comité de la zone périphérique se penchera sur les bénéfices qu’apporte le parc national du Mont-Orford à sa zone périphérique d’un point de vue économique, environnemental, culturel et de santé publique.

* Membres du comité zone périphérique : Jean-Pierre Adam, maire d’Orford et président de la Table d’harmonisation du parc national du Mont-Orford jusqu’en novembre 2017; Marie Boivin, mairesse d’Orford et présidente de la Table d’harmonisation du parc national du Mont-Orford; Lisette Maillé, mairesse d’Austin et présidente du comité consultatif en développement durable de la MRC de Memphrémagog; Jacinthe Caron, directrice générale du CRE-Estrie; Jérôme Théau, professeur en géomatique à l’Université de Sherbrooke; Claudia Lascelles, responsable du service de la conservation et de l’éducation au parc national du Mont-Orford; et Brigitte Marchand, directrice du parc.

Source: Sépaq 





Zec Québec
Chasseurs généreux 2
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Virée Rose Johanne
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
RDVN Facebook
Guide expert