Pêche Pêche récréative : des règles à respecter pour pêcher en toute légalité
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Pêche récréative : des règles à respecter pour pêcher en toute légalité

Des rappels importants de Pêches et Océans Canada

La cueillette de plusieurs mollusques à des fins récréatives est quant à elle permise dans les régions côtières du Québec. (Photo Pêches et Océans Canada)
Rendez-Vous Nature

Les vacances estivales sont bien installées, les pêcheurs récréatifs et les touristes affluent dans les régions côtières.

Par Pêches et des Océans Canada

Afin de continuer à pratiquer votre activité préférée en toute légalité, nous tenons à rappeler certaines règles. 

Contrairement à des messages véhiculés dans certaines publications, la pêche d’espèces marines, comme le homard et les oursins, et la cueillette des mollusques, sont des activités réglementées.

 Pêche du homard et des oursins

Saviez-vous que la pêche récréative du homard est interdite en tout temps, que ce soit pour la consommation personnelle ou pour la vente? En effet, Pêches et Océans Canada (MPO) n’émet aucun permis de pêche récréative pour le homard.

Seuls les titulaires d’un permis de pêche commerciale ou expérimentale ainsi que les détenteurs de permis de pêche alimentaire, sociale et rituelle sont autorisés à pêcher le homard.

Ainsi, pêcher du homard pour sa propre consommation est illégal et quiconque pratique cette activité s’adonne à du braconnage.

Pronature national #2

C'est aussi le cas pour les oursins, pour lesquels seuls les détenteurs de permis de pêche commerciale sont autorisés à les pêcher.

Cueillette de mollusques

La cueillette de plusieurs mollusques (moule, mye, mactre de l’Atlantique, couteau de l’Atlantique) à des fins récréatives est quant à elle permise dans les régions côtières du Québec.

Et afin de veiller à la conservation des mollusques et d’assurer une cueillette sécuritaire, il y a des règles à respecter.

Avant de cueillir, il est essentiel de vérifier si le secteur est ouvert en consultant l’application IRMELL ou le site web du MPO. En vertu du Règlement sur la gestion de la pêche du poisson contaminé, il est strictement interdit de cueillir des mollusques dans des secteurs coquilliers fermés à la récolte.

Les secteurs coquilliers peuvent être fermés pour des raisons de santé publique ou pour des motifs de conservation. La consommation de mollusques contaminés est dangereuse et ses effets peuvent entraîner la paralysie et même causer la mort.

Les cueilleurs doivent aussi les limites quotidiennes et les tailles minimales, variables selon les secteurs.

Zec Québec septembre 2021

Infractions et braconnage

Pêches et Océans Canada, dont un des mandats est de protéger et de conserver les ressources halieutiques, applique avec rigueur la Loi sur les pêches et surveille de près le braconnage des ressources de la mer. Les agents des pêches s'assurent que tous les pêcheurs récréatifs pratiquent la pêche dans le respect des règles établies.

Ils effectuent régulièrement de la surveillance sur le terrain et de nombreuses heures sont consacrées à la surveillance du braconnage.

Les personnes reconnues coupables de braconnage sont passibles d’amendes pouvant aller jusqu’à 100 000 $ et même de peines allant jusqu’à l’emprisonnement en cas de récidive.





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Sépaq mai 2022 1