Pêche « Je pêche responsable » : vers une meilleure qualité de pêche!
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

« Je pêche responsable » : vers une meilleure qualité de pêche!

Entretien avec le biologiste Guillaume Côté

Le biologiste Guillaume Côté est un pêcheur responsable qui favorise la remise à l’eau des poissons, comme il l’explique en entrevue à « Rendez-Vous Nature ». (Photo Courtoisie Guillaume Côté)
Ernie Wells

Les chasseurs et les pêcheurs sont de plus en plus invités à se responsabiliser dans la pratique de leurs activités.

En mars dernier, la ZEC Bas-Saint-Laurent initiait son programme « Chasseur Responsable Reconnu », qui propose de nouvelles règles pour pérenniser le cheptel orignal et assurer la sécurité des chasseurs. Et voilà que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs Québec (MFFP) lance le mouvement « Je pêche responsable ».

Quel est ce mouvement, pourquoi et quels sont ses objectifs ? En entrevue à « Rendez-Vous Nature », le biologiste du MFFP, Guillaume Côté, répond à ces questions dont la nature du programme priorise surtout la remise l’eau des poissons convoités.

Les temps changent et les pêcheurs sportifs sont davantage sensibilisés à cette nouvelle tendance de remise à l’eau de différentes espèces de poissons. Mieux vaut la faire de la bonne façon, avec les meilleurs leurres, les bons appâts et les hameçons qui facilitent une remise à l’eau qui va assurer la survie du poisson relâché immédiatement après da capture.

Sépaq mai 2022 2

Responsable et volontaire

Si la remise à l’eau du poisson est parfois obligatoire selon une espèce à protéger, comme le saumon, le mouvement « Je pêche responsable » repose sur une base volontaire afin d’assurer la pérennité de certaines espèces, améliorer et maintenir la densité des populations et ainsi assurer une qualité de pêche intéressante maintenant et pour la relève.

Le biologiste Guillaume Côté partage certains conseils pratiques pour effectuer de bonnes remises à l’eau, priorise surtout l’hameçon circulaire, et favorise les leurres artificiels, plutôt que les appâts naturels, comme les vers et les sangsues.

Pronature

On peut entendre ou réentendre cette entrevue en cliquant sur le lien ci-dessus.

 





Zec Québec septembre 2021
Pronature
Zec Québec septembre 2021