Pêche Préparation des poissons sauvages : des précautions doivent être prises
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Préparation des poissons sauvages : des précautions doivent être prises

Un rappel important du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Cette photo montre la présence du ver parasite Anisakis. Il peut entraîner des problèmes de santé chez l’humain s’il est ingéré. (Photo MFFP)

Saviez-vous que les poissons sauvages sont parfois porteurs de parasites qui pourraient présenter un risque pour votre santé?

Comme l'indique le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs sur sa page Facebook, certains parasites présents au Québec, comme ceux appartenant à la famille des Anisakidae (vers ronds) et au genre Diphyllobothrium (vers plats segmentés), peuvent entraîner des problèmes de santé chez l’humain s’ils sont ingérés.

De façon générale, l’adoption de l’ensemble des précautions suivantes est recommandée afin d’éviter d’être incommodé lors de la consommation de poissons sauvages :

Ne pas consommer un poisson qui semble malade, qui est mourant ou qui est trouvé mort.

PRONATURE RIMOUSKI

Éviter de consommer les poissons fortement infestés de parasites ou qui présentent des anomalies très importantes en nombre et en taille.

Retirer les parasites et les masses visibles et cuire complètement la chair des poissons pour détruire les organismes pouvant incommoder l’humain. La température interne du poisson doit atteindre 63 °C pendant au moins 15 secondes. La chair devrait alors se défaire aisément à la fourchette et ne plus présenter de zones d’apparence translucide.

Pour consulter l’ensemble des recommandations, consultez notre site : https://www.quebec.ca/.../consommatio.../recommandations/...

Cossette 3

 





Zec Québec septembre 2021
Cossette 3
Cossette 1