Pêche De nouveaux moucheurs formés dans le Bas-Saint-Laurent
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

De nouveaux moucheurs formés dans le Bas-Saint-Laurent

20 apprentis attendus les 21 et 22 août

Durant leur séjour, les apprentis-moucheurs seront logés dans le grand pavillon du Lac des 24 Arpents, au coeur de la Pourvoirie de la Seigneurie Nicolas-Riou. (Photo pourvoiriesnr.ca)
Ernie Wells

Une session d’initiation et de formation sur la pêche à la mouche, au cœur de la pourvoirie de la Seigneurie Nicolas-Riou, voilà la meilleure façon de s’initier à cette technique de pêche.

Et c’est ce que propose La Corporation de Développement de Lac-des-Aigles, présidée par Serge Demers, dans ses nombreux projets de dynamiser l’offre faunique et patrimoniale du Haut-Pays de Rimouski, et de développer une nouvelle clientèle de moucheurs.

L’organisme dispose du site idéal pour présenter cette activité d’initiation de pêche à la mouche. « Dans le contexte de la pandémie, le pavillon du Lac des 24 Arpents dispose de chambres individuelles pour loger les 20 apprentis moucheurs qui participeront aux deux jours de formation des 21 et 22 août », explique Serge Demers.

Il ajoute que l’activité, réservée à 20 participants seulement, est présentée en partenariat avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, qui a donné l’aval au projet début du mois d’août.

Serge Demers estime néanmoins qu’il était préférable d’offrir cette formation en cette période-ci de l’été, après la forte saison de pêche et le contingentement des installations de « Nicolas-Riou ». Le mois d’août est d’ailleurs une période très propice à la pêche à la mouche. L’apprentissage est dispensé par un administrateur de l’Association des Pêcheurs Sportifs de Saumon de la Rivière Rimouski, Luc Dorion.

Équipement fourni, le logis et les repas

FédéCP

« Il en coûte seulement 100 $ par participant pour le droit d’entrée, le coucher, les quatre repas, les cannes à mouche et les mouches artificielles, les vestes de flottaison, les lunettes de sécurité, les embarcations et les moteurs. Les participants devront toutefois se munir de leur propre permis de pêche sportive », poursuit Serge Demers. Les participants se retrouveront à l’église de Lac des-Aigles et de là, dirigés en autobus vers le magnifique Pavillon du Lac des 24 Arpents.

L’atelier du vendredi avant-midi comprend une formation sur la biologie et l’écologie des salmonidés, leurs comportements et leurs habitudes alimentaires, le prélèvement et les changements climatiques, la technique de remise à l’eau, et la notion des quotas.

En après-midi, les participants seront initiés aux techniques de pêche et des équipements requis pêcher la truite et le saumon, les différents types d’équipements pour la pêche en lac ou en rivière, le choix des mouches selon l’espèce convoitée, et les différents nœuds et lancers de la mouche.

« La deuxième journée sera consacrée à la pratique des techniques de pêche acquises le vendredi. Les participants pourront tester leurs connaissances sur les magnifiques plans d’eau de la pourvoirie », ajoute Serge Demers, qui prévoit faire une activité annuelle de cet évènement sportif. Les organisateurs ont même pensé; une très bonne idée, à offrir une session pratique sur l’entretien et la manipulation des moteurs à gaz et électrique.

Comme les places sont limitées à 20, les intéressés doivent s’inscrire maintenant auprès de Pierre Bossé (418) 318-7980 (pierrebosselda@hotmail.com) ou Serge Demers (418) 750-2717 (sergedemers582@gmail.com).

Zec Québec septembre 2021

 

Photo du bas

Serge Demers préside la Corporation de Développement de Lac-des-Aigles. L’ex-directeur retraité de l’Institut des Sciences de la Mer (ISMER-UQAR) de Rimouski, prévoit faire de cette session de formation des futurs moucheurs, une activité récurrente à chaque année. Serge Demers est aussi conseiller municipal et maire suppléant de Lac-des-Aigles. (Photo Courtoisie Serge Demers)





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Fondation de la faune 2