Pêche Petits poissons des chenaux : une clientèle disciplinée en Mauricie
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Petits poissons des chenaux : une clientèle disciplinée en Mauricie

Entre 18 et 20 pouces de glace présentement

"Ça se passe merveilleusement bien. La clientèle est au rendez-vous, elle répond très bien", se réjouit le président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte. (Photo Pêche aux petits poissons des Chenaux)
La Presse Canadienne

À mi-chemin de l'aventure 2021, la pêche aux petits poissons des Chenaux se déroule bien à Sainte-Anne-de-la-Pérade, si bien en fait, que l'activité affiche presque complet d'ici au 20 février, date fixée pour la ligne d'arrivée.

"Ça se passe merveilleusement bien. La clientèle est au rendez-vous, elle répond très bien", se réjouit le président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte.

D'ailleurs, samedi, tant la Santé publique régionale que la Sûreté du Québec sont allées effectuer des vérifications afin de s'assurer que tout se déroulait dans l'ordre.

"Les gens sont respectueux. Ça se déroule très bien. Depuis le début de la saison de pêche, il n'y a pas eu de pépins. Je tiens vraiment à lever mon chapeau à la clientèle qui est vraiment disciplinée et qui respecte les règles", souligne-t-il.

Si Dame Nature s'est fait attendre avant d'offrir sa collaboration, elle s'est rattrapée depuis, tout comme les conditions de pêche.

Fondation de la faune

"Le poisson est encore là. On a entre 18 et 20 pouces de glace présentement", ajoute Steve Massicotte.

Au rythme où les choses se déroulent, les pourvoyeurs qui ont décidé d'installer leurs cabanes cette année, elles sont au nombre de 125, pourront même faire leurs frais, selon le président de l'Association.

"On affiche quasi complet pour le reste de l'événement. On profite de la visite d'une clientèle nouvelle, qui ne connaissait pas l'activité de la pêche aux petits poissons des Chenaux. La clientèle québécoise redécouvre la pêche cette année. Il reste deux autres fins de semaines, mais déjà, je peux vous dire qu'on a rarement vu ça aussi plein à ce temps-ci", confie M. Massicotte, qui précise toutefois qu'il reste de la place en semaine pour les gens qui souhaitent se divertir, mais ceux-ci doivent cependant réserver, parce que les places s'envolent rapidement.

"Je suis vraiment fier de ce qu'on a accompli. C'est mission accomplie pour moi."

PRONATURE RIMOUSKI

En plus d'être heureux des résultats, Steve Massicotte se dit content de pouvoir offrir un divertissement aux familles.

"Je suis content qu'elles puissent sortir. Certaines nous ont confiées ne pas être sorties de la maison depuis décembre. Ça leur fait du bien", sourit-il.

La pêche au poulamon se poursuit jusqu'au 20 février.





Zec Québec
PRONATURE RIMOUSKI
Sépaq mai 2021 2