Pêche La disparition de la banquise repousse le début de la pêche
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La disparition de la banquise repousse le début de la pêche

C’est le calme plat à l’embouchure de la rivière Rimouski

Le vendredi 3 janvier, c’est le calme plat à l’embouchure de la Rivière Rimouski où la banquise était complètement disparue pour laisser la place à l’eau libre. (Photo Ernie Wells)
Ernie Wells

Les amateurs de pêche blanche sur la banquise en face de Rimouski, doivent faire preuve de patience et implorer Dame Nature pour obtenir des températures se situant à plusieurs degrés sous le point de congélation.

Le vendredi 3 janvier, c’est le calme plat à l’embouchure de la rivière Rimouski où la banquise avait complètement disparue.

Ce qui laisse peu d’espoir aux amateurs, du moins à court terme, pour un début de saison de pêche blanche qui devra encore se faire attendre plusieurs jours, voire quelques semaines.

« Malheureusement, le temps doux, les vents du Nord-Est des derniers jours ont eu raison de la banquise, même si les marées avaient diminué beaucoup. On attend le froid en début de semaine prochaine », estime le président de l’Association des Pêcheurs d’Éperlans de la Rivière Rimouski (APERR), Gaston Dionne.

Amateurs patients!

Et de poursuivre Gaston Dionne : « On tient au courant les membres de l’APERR des prochains développements. Il faut se rappeler que depuis le début des années 2000, la moyenne du début de la saison de pêche d’hiver sur la banquise se situe autour du 15 janvier. Je remercie les amateurs de pêche blanche de l’éperlan de leur patience ».

Bouchard Ford 4

La dernière vérification de la banquise par le Comité de sécurité de l'APERR; formé de Patrick Labrie, André Pelletier et Gaston Dionne, remonte au dimanche 22 décembre.

« À marée basse, la glace avait une épaisseur moyenne de cinq pouces. Le pont de glace entre la berge et l’île Saint-Barnabé n'était même pas encore formé. Et à ce moment-là, nous étions dans une période de grande marée. Il y avait plusieurs fissures sur la banquise. Il n’était alors pas du tout question que l'APERR autorise la pêche à l'embouchure de la rivière Rimouski », précise Gaston Dionne.

Ce qui n’a pas empêché au moins trois « mordus » observés du côté Ouest de l’embouchure de la rivière, en début de semaine.

Du côté du Saguenay, des cabanes de pêche temporaires ou portatives se sont retrouvées à la dérive mercredi soir dernier dans la Baie des Ha! Ha!.

Aucun pêcheur ne s’y trouvait à ce moment. Même si les adeptes de pêche blanche ont été appelés à la prudence, des « mordus » se sont rendus pêcher le lendemain, jeudi, dans le secteur de Grande-Baie, près de l’endroit où la banquise avait cédé.

Sépaq décembre 2019 4

Rappelons que l’an dernier, la saison de pêche d’hiver de l’éperlan sur la banquise en face de Rimouski avait débuté le 14 décembre 2018 et s’était échelonné sur plus de trois mois.

Le Comité de sécurité de l’APERR avait interdit l'accès à la banquise le vendredi 22 mars à 18 heures.





Zec Québec
Sépaq décembre 2019 4
Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Québec Bronze
Bouchard Ford 2