Pêche Passe migratoire Saint-Jean-Côte-Nord: investissement de 300 000 $
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Passe migratoire Saint-Jean-Côte-Nord: investissement de 300 000 $

Une barrière de comptage sera installée sur l’ensemble de la largeur du plan d'eau

Le Programme de mise en valeur des habitats du saumon atlantique de la Côte-Nord a demandé à Québec d’interdire la pêche sportive au saumon dans ce secteur. (Photo FQSA)
Rendez-Vous Nature

Le Programme de mise en valeur des habitats du saumon atlantique de la Côte-Nord a réalisé, en 2018, l’aménagement d’une passe migratoire à la chute PK 69,5 de la Rivière Saint-Jean.

Par Normand Traversy, coordonnateur de programme, Saumon Québec

Les infrastructures ont nécessité des investissements de 1,7 millions de dollars de la part du ministère des Transports, du Programme de partenariat des pêches récréatives de Pêches et Océans, de la Fondation de la faune du Québec et de la Fondation pour la conservation du saumon atlantique.

En 2019 et 2020, le Programme évaluera l’efficacité de la passe migratoire par une prise de données régulières (inspection, prise de photos par caméras, conditions de température, prise de niveau d’eau, etc.) et un décompte de saumons. Un investissement de 300 000 $ a été octroyé pour le suivi de performance de la passe migratoire sur la rivière Saint-Jean/Côte-Nord

Une barrière de comptage sera installée sur l’ensemble de la largeur de la rivière et des saumons seront munis d’émetteurs afin de bien suivre leur déplacement.

Sépaq décembre 2019

Interdire la pêche sportive

Le Programme a demandé au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs d’interdire la pêche sportive au saumon dans la portion amont adjacents à la chute et sur une partie de la portion aval entre les limites nord de la pourvoirie de la Haute-Saint-Jean et la chute elle-même.

Cette action est absolument nécessaire afin de permettre aux saumons marqués de franchir la passe migratoire sans contraintes ou interférence sur leur comportement naturel de migration.

Le Programme rappelle que la Loi sur les pêches interdit déjà de « pêcher à moins de vingt-trois mètre en aval de l’entrée inférieure de toute passe migratoire ou de tout obstacle ou espace à sauter ».

FédéCP- Chasseurs généreux

 





Zec Québec
FédéCP- Chasseurs généreux
RDVN Facebook
Mont-Lebel Chasse & Pêche