Pêche Québec rappelle qu'il interdit d’utiliser des poissons appâts vivants
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Québec rappelle qu'il interdit d’utiliser des poissons appâts vivants

Les contrevenants à la règlementation sont passibles d’amendes sévères.

L’utilisation de poissons appâts vivants et morts est l’un des vecteurs d’introduction et de propagation d’espèces aquatiques envahissantes et de maladies. (Photo Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs)
Rendez-Vous Nature

En cette période de pêche sportive, Québec rappelle qu'il interdit d’utiliser des poissons appâts vivants dans la province, quelle que soit l’espèce.

Sur sa page Facebook, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs indique que les contrevenants à la règlementation sont passibles d’amendes sévères.

Un pêcheur en Montérégie a été condamné à verser plus de 1 000 $ pour avoir pêché dans le fleuve Saint-Laurent en utilisant du gobie à taches noires vivant comme poisson appât. Le gobie à taches noires est l’une des espèces aquatiques envahissantes visées par la règlementation.

L’utilisation de poissons appâts vivants et morts est l’un des vecteurs d’introduction et de propagation d’espèces aquatiques envahissantes et de maladies.

Zecs Québec Argent 2

Ces organismes envahissants sont difficiles, voire impossibles, à éradiquer. Ils causent de sérieux dommages aux écosystèmes et aux espèces aquatiques avec des conséquences néfastes pour la pêche sportive, alimentaire et commerciale.

Quelques exceptions sont prévues durant la pêche hivernale quant à l’utilisation de poissons appâts morts dans certaines zones du Québec, là où cette pratique était déjà autorisée. Pour en savoir plus : https://bit.ly/2LE6YLq

Source: MFFP

Club de tir du Bas-Saint-Laurent




Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
FédéCP
Zec Québec