Nouvelles La FédéCP aura son mot à dire à Ottawa
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La FédéCP aura son mot à dire à Ottawa

Contrôle des armes à feu au Canada

La FédéCP vient d’être invitée à s’asseoir à la table du Comité permanent de sécurité publique et nationale, lors d'une rencontre qui aura lieu à Ottawa après la rentrée parlementaire de janvier 2023. (Photo FédéCP)
Ernie Wells

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) aura son mot à dire de « vives voix » sur le projet de loi 21 sur le contrôle des armes à feu au Canada.

La FédéCP vient d’être invitée à la table du Comité permanent de sécurité publique et nationale, lors d'une rencontre qui aura lieu après la rentrée parlementaire de janvier 2023.

Rappelons que les quatre fédérations des chasseurs et des pêcheurs, des pourvoiries, des trappeurs et des zecs du Québec interpellent le gouvernement Trudeau pour qu’il recentre C-21 sur la sécurité publique et non sur les chasseurs et tireurs sportifs.

Une lettre toute faite

FEDECP- Camp Arme à feu

Ces quatre fédérations appellent plus que jamais les chasseurs pour qu’ils écrivent à leur député fédéral, pour que soient retirés les amendements problématiques du projet de Loi-C-21. Dans le cas contraire, qu’ils votent carrément contre C-21.

Sur le site fédécp.com, à la rubrique PROJET DE LOI C-21 : INVITATION À CONTACTER VOS DÉPUTÉS, on retrouve une lettre à copier, coller et signer, puis à transmettre par courriel à son député fédéral.

C’est le temps de le faire avant avant qu’il ne soit trop tard. Et avant cette rencontre du Comité permanent de sécurité publique et nationale, quelque part en janvier.

Pronature permanent

Si acceptée par Ottawa sans les modifications souhaites, C-21 deviendra une loi et des chasseurs et tireurs sportifs honnêtes et respectueux des règles risquent de passer pour des criminels.





Zec Québec septembre 2021
Pronature permanent
Pronature permanent 3