Nouvelles Décès subit de l'auteur et guide Raoul Berger
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Décès subit de l'auteur et guide Raoul Berger

Il a longtemps été associé à l'Île d'Anticosti

Ses connaissances avaient incité Raoul Berger à réaliser son rêve de produire un ouvrage de 170 pages : « Mes secrets de chasse aux gros gibiers », édité avec succès en 2008. (Photo courtoisie Raoul Berger)
Ernie Wells

Décès consternant, aussi soudain qu’imprévu, que celui de l'auteur et guide de chasse Raoul Berger, de Saint-Eugène-de-Ladrière, dans le Bas-Saint-Laurent.

Il est survenu paisiblement à son domicile le 20 décembre, à une semaine de son 80e anniversaire de naissance.

Citoyen estimé de sa communauté, Raoul Berger l’était tout autant de celle des chasseurs du Québec et des États-Unis, qui reconnaissaient son expertise, plus particulièrement celle à la chasse du chevreuil.

Pendant plusieurs années, il fut un guide de chasse émérite très en demande sur l’île aux cerfs, Anticosti. Il y a quelques semaines, il devait d’ailleurs y effectuer ce qui devait être sa dernière excursion, cette fois dans le secteur de la Rivière Bell. « Le plus bel automne de ma vie », devait-il confier à ses proches. Le guide de chasse a aussi servi sur la Pourvoirie Seigneurie Nicolas-Riou.

Ses connaissances de l’espèce et ses nombreuses expériences terrain l’avaient d’ailleurs incité à réaliser un rêve. Celui de produire un ouvrage dans lequel sa générosité exemplaire lui a fait révéler ses trucs et conseils dans un recueil de 170 pages : « Mes secrets de chasse aux gros gibiers », édité avec succès en 2008.

Ses faits d’armes ont été notamment été reconnus pendant près de 20 ans dans l’Album de Chasse, à Rimouski, qui décernait annuellement le « Trophée Raoul-Berger », à un chasseur ou une chasseuse qui se démarquait par la qualité de la récolte d’un cerf bien panaché. Raoul Berger était aussi reconnu pour ses talents de musicien. Excellent joueur d’accordéon, il se produisait dans diverses activités sociales.

Il avait aussi édité plusieurs CD. Raoul Berger s’était aussi profondément engagé, avec son fils Christian, dans des campagnes de financement pour nourrir les cerfs de la Zone 2 Bas-Saint-Laurent lors d’hivers rigoureux.

« Toujours ensemble »

Zecs Québec septembre 2021

« Je perds un père, un ami, un compagnon de travail et un partenaire de chasse. Nous étions toujours ensemble », déplore son fils Christian, qui suit les traces de Raoul comme guide de chasse sur Anticosti depuis 26 ans. « Mon père est décédé paisiblement à la maison, dans sa chaine berçante », relate Christian, atterré par ce décès et investi d’une cérémonie qu’il doit planifier, orchestrer.

« Ça ne sera pas facile. Ma mère Éliette demeure sans mot. Mon père avait toujours le sourire. Les gens ne l’oublieront pas pour ça aussi », dit-il. La famille de Raoul compte deux filles, Suzanne et Marie-Josée.

Aussi très ébranlé par ce décès, le taxidermiste Renaud Fortin, qui réside non loin, dans le même village. « La mort de Raoul est atroce. Je l’ai toujours connu. Je le croisais et je le saluais presqu’à chaque jour. Il me laissait trapper sur ses terres. Je n’en reviens pas ».

Passionné de la nature

L’ex-directeur de SÉPAQ-Anticosti de de la réserve Rimouski, Michel Fournier, a été saisi en apprenant ce départ rapide. « Raoul était un grand passionné de la nature, de chasse et de pêche. Il était toujours discret et très humble de sa personne. Même s’il guidait dans l’Est de l’île, on se croisait régulièrement sur Anticosti ».

La plupart des gens qui ont connu Raoul Berger vont se rappeler des qualités intrinsèques de l’homme, de ses connaissances de la chasse, et de son amour pour la nature. Il laisse aussi le souvenir d’un être très respectueux d’autrui, courtois, d’une grande politesse et affichant toujours son sourire légendaire.

La famille recevra les condoléances le mardi 27 décembre, de 19 h à 21 h, au Centre Funéraire Jean-Guy Rioux, à Saint-Fabien, et le lendemain 28 décembre, de 9 h à 10 h 30. Les funérailles suivront à 11 h en l’église de Saint-Eugène-de-Ladrière.

FCMQ Environnement 2

Des témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation des maladies du cœur.

 

Photo du bas

Au retour de son tout récent voyage de chasse sur l’Île d’Anticosti, Raoul Berger devait déclarer à ses proches : « C’est le plus bel automne de ma vie »… (Photo courtoisie Famille Berger)





Zec Québec septembre 2021
FCMQ Environnement 2
Zec Québec septembre 2021
Pronature permanent 2