Nouvelles La réserve faunique des Chic-Chocs s’agrandit de 45 km2
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La réserve faunique des Chic-Chocs s’agrandit de 45 km2

Annexée à la Seigneurie de la Rivie?re-Madeleine

« La population peut be?ne?ficier des ame?nagements en place pour s’impre?gner et profiter de la beaute? du littoral », souligne le v-p de la SÉPAQ, Dave Boulet. (Photo Courtoisie SÉPAQ)
Ernie Wells

Après 345 ans d’attente, dont 40 années et plus de clubs privés de chasse et de pêche, les Québécois auront accès à un territoire jadis privé et interdit de 45 km2, celui de la Seigneurie de la Rivie?re-de-la-Madeleine, en Haute-Gaspésie.

Celui-ci sera annexé à la Re?serve faunique des Chic-Chocs.

Beau cadeau pour les Québécois que cette annonce historique qui a a été confirmée le 23 juin, veille de la Fête nationale du Québec, par le ministre de Forêts, Faune et Parcs Québec, Pierre Dufour, le v-p Exploitation de la Société des établissements de plein air du Que?bec, la SÉPAQ, Dave Boulet, et le maire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivie?re-Madeleine, Joël Co?te?.

La volonté des autorités concernées de libéraliser rapidement ce territoire, qualifié de grandiose et d’une richesse faunique enviable par le ministre Dufour, s’exprime moins d’un an après que la SÉPAQ ait pris possession de la Seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine, le 12 octobre 2021.

Investissement Québec possédait cet ancien domaine depuis 2009. Plusieurs propriétaires s’y sont succédés, dont la Papetière Domtar. Québec a cédé ladite seigneurie à la SÉPAQ, pour la somme symbolique de 1$.

Enfin un acce?s e?quitable !

Pronature national #1

« Je suis fier de voir s’ouvrir a? tous les portes de cet espace naturel d’une beaute? digne de la pe?ninsule gaspe?sienne. Les Que?be?cois obtiennent enfin un acce?s e?quitable a? ce territoire grandiose et d’une richesse faunique enviable », estime le ministre Pierre Dufour, dans un communiqué conjoint SÉPAQ-Québec.

On y lit aussi : « Cet attrait touristique supple?mentaire et les retombées associées dynamiseront l’économie locale et de la Gaspe?sie », d’ajouter le ministre des Ressources naturelles, responsable de la Gaspe?sie-les I?les, Jonatan Julien. Et de poursuivre le v-p de la SÉPAQ, Dave Boulet : « Ce prolongement de la Re?serve faunique des Chic-Chocs favorisera un acce?s aux activite?s de chasse et de pêche. La population peut déjà be?ne?ficier des ame?nagements et profiter de la beaute? du littoral ».

Chasse et pêche dès 2023

La SÉPAQ précise que des forfaits de pêche du saumon; 10 km de rivière, fosses incluses, plus une bande de littoral en bordure du fleuve Saint-Laurent, et de chasse de l’orignal. seront accessibles de?s 2023. « Des se?jours de chasse a? l’ours et au petit gibier, ainsi que des activités de randonne?e et autres seront envisage?es pour le futur », précise la SÉPAQ.

La Réserve faunique des Chic-Chocs est reconnue pour son cheptel orignal à forte densité. En 2021, les 255 groupes de chasseurs ont récolté 192 orignaux; 135 mâles - 55 femelles - 5 veaux, pour un succès de chasse de 75 %. Les chasseurs ont observé, incluant la récolte selon le cas. 391 mâles, 548 femelles et 149 veaux.

Zec Québec septembre 2021

À noter que dès 2022, la SÉPAQ abandonne la chasse de l’orignal en plan américain; repas fournis, dans les Réserves fauniques des Chic-Chocs, Rimouski, et Matane. Les forfaits en plan américain seront transformés en plan européen (sans repas) avec guide.

 

Photo du bas:

La SÉPAQ possède un nouveau un pavillon magnifiquement et bien entretenu de quatre chambres pour la clientèle, trois chalets de gardien, un bureau administratif et un atelier-entrepo?t. (Photo Courtoisie SÉPAQ)





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Sépaq mai 2022 1