Nouvelles Au printemps, la nature s’éveille et la faune s’agite
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Au printemps, la nature s’éveille et la faune s’agite

Un appel à la prudence de Conservation de la nature Canada

À cette période-ci de l’année, il est recommandé aux propriétaires d'animaux domestiques d’éviter les rencontres avec les coyotes. Ne laissez pas votre petit chien attaché derrière la maison. (Photo Conservation de la nature Canada)
Ernie Wells

Au sortir d’un hiver beaucoup trop long et dans l’attente d’un printemps qui tarde à s’installer, la faune, elle, s’agite de plus en plus.

Avec la fonte des neiges, plusieurs espèces animales sont à la recherche de nourriture, et quittent la forêt. Apercevoir des coyotes ou d’autres animaux sauvages en ville, ou près des habitations, est devenu très fréquent. Conservation de la Nature du Canada sent le besoin de lancer un message de prudence.

En entrevue cette semaine à « Rendez-Vous Nature », le chargé de projets à l’intendance des terres à Conservation de la nature Canada, au Québec, Claude Drolet, appelle la population à la prudence. « Parce qu’on voit et on entend davantage la faune dans les quartiers des villes au printemps. Le phénomène est croissant ».

À preuves, récemment, une résidente de La Prairie, en Montérégie, a vu un chevreuil se faire dépecer en plein jour par des coyotes. À Châteauguay, une autre dame a entendu une meute de coyotes attaquer un chevreuil près de sa maison. Les canidés ont alors accès, comme dans certaines zones urbaines où des parcs hébergent des chevreuils, a de la chair fraîche, surtout après s’être nourris d’animaux morts trouvés ici et là en hiver.

Sépaq mai 2022 2

Éviter les coyotes

Lors de cette entrevue, Claude Drolet, recommande aux propriétaires d'animaux domestiques d’éviter les rencontres avec les coyotes. Il n’est pas du tout conseiller de laisser son petit chien attaché derrière la maison. On a vu aussi en milieu sauvage, des oiseaux rapaces attaquer des petits chiens ou chats et partir avec eux dans leurs griffes acérées.

Les ratons laveurs sont souvent coupables d’attaques nocturnes des poubelles. Et là, des résidents de la Rive-Sud de Montréal ont aperçu des opossums de Virginie, aussi appelés opossums d’Amérique du Nord, récemment sur leur terrain. Habituellement on retrouvait ces opossums aux États-Unis, au Mexique et en Amérique centrale. Mais depuis l’an 2000, les opossums ont commencé à s’installer dans le Sud du Québec.

Zec Québec septembre 2021

Des hivers plus doux leur ont donné l’occasion de poursuivre leur expansion au cours des années suivantes. Cette année, plusieurs de ces spécimens ont été aperçus en Montérégie.

Une entrevue à ne pas manquer avec le chargé de projets à l’intendance des terres à Conservation de la nature Canada au Québec, Claude Drolet, qui partage ses conseils pour assurer la sécurité de ses animaux de compagnie et donne des consignes utiles si on croise un coyote ou tout autre animal sauvage. Cliquez sur le lien ci-haut.





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Sépaq mai 2022 4