Nouvelles La SOPFEU débute la diffusion du danger d’incendie
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La SOPFEU débute la diffusion du danger d’incendie

Permettre aux citoyens d’adapter leurs comportements en forêt

Le danger d’incendie est établi à partir des observations météorologiques des derniers jours, des prévisions météo et de l’historique des feux des années précédentes. (Photo SOPFEU)
Rendez-Vous Nature

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a commencé la diffusion du danger d’incendie pour la saison 2022.

Par la SOPFEU

Le prélèvement des données et les prévisions météorologiques ont débuté pour quelques stations météo situées dans le sud de la province, notamment en Montérégie, en Estrie et dans le Centre-du-Québec.

Les autres stations entreront graduellement en activité dans les prochaines semaines avec la fonte de la neige. Notons que cette année, l’ouverture des premières stations météo s’est faite assez tôt, en raison de la disparition hâtive du couvert de neige dans les régions plus au sud du Québec.

L’objectif de la diffusion du danger d’incendie est de permettre aux citoyens d’adapter leurs comportements en forêt ou à proximité de celle-ci en fonction du niveau de risque d’incendie. Établies à partir des relevés de 194 stations météorologiques, les données permettent de prévoir le potentiel de risque d’allumage de la végétation, mais aussi d’envisager le comportement d’un feu.

Zecs Québec septembre 2021

Le danger d’incendie est établi à partir des observations météorologiques des derniers jours, des prévisions météo et de l’historique des feux des années précédentes. Il tient compte de l’inflammabilité des combustibles (brindilles, broussailles, racines, types d’arbres, etc.).

Il existe cinq niveaux de danger (bas, modéré, élevé, très élevé, extrême). Il est important que les citoyens adaptent leurs comportements en fonction de chaque niveau. À titre d’exemple, lorsque le niveau varie d’ « élevé » à « extrême », la SOPFEU recommande la prudence.

Elle suggère d’éviter de faire des feux d’artifice ou un feu de camp en forêt ou encore de se promener en VTT hors des pistes balisées. L’organisme de protection rappelle que le printemps est une saison particulièrement propice à l’éclosion d’incendies de végétation avec une moyenne de 275 feux.

La SOPFEU met à la disposition de la population plusieurs outils permettant de consulter le danger d’incendie, dont les 250 panneaux indicateurs installés stratégiquement sur le territoire québécois. Il est également possible de consulter la carte interactive sur le site internet de la SOPFEU et l’application mobile disponible sur iOS et Android.

Zec Québec septembre 2021

Enfin, la SOPFEU offre également aux municipalités et autres organismes locaux la possibilité d’afficher une vignette interactive sur leur propre site internet, afin de présenter le danger d’incendie de leur localité.





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
RDVN Facebook