Nouvelles Parc Michel-Chartrand: Longueuil ira de l’avant avec l’abattage des cerfs
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Parc Michel-Chartrand: Longueuil ira de l’avant avec l’abattage des cerfs

Plusieurs scénarios rejetés par la mairesse Catherine Fournier

Le groupe d'opposants a proposé plusieurs scénarios, dont la relocalisation des cerfs ou l’aménagement d’un enclos dans le parc pour rassembler les cerfs qui seraient stérilisés, nourris et soignés pendant 10 ans. (Photo archives MFFP)
Rendez-Vous Nature

La mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, entend toujours aller de l’avant avec le projet d’abattage de cerfs au parc Michel-Chartrand malgré sa rencontre, mardi matin, avec des défenseurs des animaux.

Comme l'indique le quotidien Le Devoir, la Ville de Longueuil vient d’ailleurs d’obtenir le certificat de bons soins du comité d’éthique de l’Université de Montréal, une des conditions requises pour procéder à l’opération.

« Je pense qu’il y avait une volonté qu’on mette sur pause le processus, mais ce n’est pas possible. On est vraiment à un point de non-retour en ce qui a trait à l’équilibre écologique du parc Michel-Chartrand », a expliqué la mairesse Fournier au Devoir.

Accompagnée du vice-président du comité exécutif, Jonathan Tabarah, et de représentants de la Table de concertation sur l’équilibre écologique du parc Michel-Chartrand, Catherine Fournier a rencontré virtuellement plusieurs opposants à l’abattage des cerfs, dont l’avocate Me Anne-France Goldwater et Eric Dussault, directeur général de l’organisme Sauvetage Animal Rescue.

Sépaq mai 2022 5

« Même si on a des positions qui ne sont pas les mêmes, je crois que c’est intéressant de pouvoir se les exposer respectivement, a indiqué Mme Fournier. J’ai toujours été ouverte à rencontrer quiconque était préoccupé par cette question. »

Le groupe de Me Goldwater a proposé plusieurs scénarios, dont la relocalisation des cerfs aux frais de Sauvetage Animal Rescue. Il a également suggéré — si l’option de relocalisation était rejetée — l’aménagement d’un enclos dans le parc pour rassembler les cerfs qui seraient stérilisés, nourris et soignés pendant 10 ans.

Catherine Fournier n’a pas voulu commenter la possibilité de procédures judiciaires. « On est très solides sur le plan légal. On ne pense pas qu’il y a matière à contestation », a-t-elle dit.

Zec Québec septembre 2021

Pour lire l'article complet: https://www.ledevoir.com/societe/environnement/659664/longueuil-entend-aller-de-l-avant-avec-l-abattage-des-cerfs

Source: Le Devoir 





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021