Nouvelles L’histoire du Parc des Laurentides est racontée à travers ses 125 ans
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

L’histoire du Parc des Laurentides est racontée à travers ses 125 ans

Entrevue avec son auteur, Marc Vallières

La réserve faunique des Laurentides, située entre les régions de Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, est un immense territoire de 7861 km2. La faune y est omniprésente. En été, la villégiature et la pêche sont en vedette. (Photo Sépaq)
Ernie Wells

Un ouvrage exceptionnel vient marquer officiellement l’histoire du vaste territoire du «?Parc des Laurentides?», qui englobe la Réserve faunique des Laurentides, le Parc national de la Jacques-Cartier et le Parc national des Grands-Jardins.

Heureusement, les écrits restent et l’histoire demeure afin de rappeler les 125 ans de la création, en 1895, ce qui est devenu au fil des ans, le Parc des Laurentides.

Grâce à cet ouvrage, exemplaire de 280 pages et enrichi de photos d’époque et actuelles, intitulé simplement « Les parc des Laurentides – 125 ans d’un territoire », lequel aura nécessité deux années de recherches et c’écriture à son auteur, l’historien et professeur retraité émérite du Département des sciences historiques de l’Université Laval, Marc Vallières, aussi auteur de l’Histoire du Québec.

Sylvain Boucher, ex-directeur de la Réserve faunique des Laurentides et retraité depuis peu, a convaincu M. Vallières de retracer les 125 ans d’histoire du Parc des Laurentides. Tout un défi relevé avec brio par l’auteur qui heureusement s’est lancé lancer dans cette aventure.

Droits exclusifs de chasse et pêche

En entrevue exclusive à « Rendez-Vous Nature », Marc Vallières retrace les grandes lignes de son travail depuis que le Gouvernement du Québec à créé ce premier grand parc de conservation,  entouré des régions de Québec, de la Mauricie, du Lac-Saint-Jean et du Saguenay.

Zecs Québec septembre 2021

En 1886, neuf ans avant la création de ce premier grand parc de conservation au Québec, les Américains connaissaient et fréquentaient ce vaste pays de lacs et de montagnes, aux milliers de lacs poissonneux et de forêts giboyeuses. Des familles autochtones et des habitants des environs fréquentaient aussi ces lieux.

Québec devait mette de l’ordre et il l’a fait en 1883 en accordant des baux de pêche et en 1885, des droits exclusifs de clubs de chasse et de pêche, avec des gardiens pour protéger la faune terrestre et aquatique. En 1893, de fortunés amaéricains créent des Clubs légendaires comme le Triton, le Touirilli et le Penn. Mais les élites québécoises et canadiennes ont aussi eu droit à leur coin de paradis dans cette immense forêt.

Traverser le Parc en 9 heures pour 8,70$

Lors de cette entrevue, Marc Vallières raconte que c’est le chemin de fer qui a d’abord ouvert la forêt aux « sportsmen », et qu’entreprendre un périple du Lac Saint-Jean à Québec et vice versa, ça relevait autrefois du péril. Il rappelle l’histoire du premier « voyage », si on peut appeler cela, d’une femme et son mari partis de Québec vers le lac St-Jean. avec un guide, des chevaux, du fourrage et provisions, sur pluss de 160 km à pied en forêt dense, peu fréquentée, à travers des montagnes et des cours d’eau.

Entre autres paracelles de ce livre, en 1952, la route du Saguenay était inagugurée le 1er février et on pouvait traverser le Parc en autobus en 9 heures, pour 8,70$. La chasse de l’orignal avait été interdite en 1927 en raison de la pression trop forte sur le gibier. Et n’a reprise qu’en 1962, mais limitée. Un monument d’un orignal avait été érigé en 1986, et prédisait sa disparition avec la mention : « Que son sort serve d’avertissement et témoigne de la stupidité de l’homme ».

PRONATURE RIMOUSKI

Depuis 125 ans, le territoire est contrôlé par Québec et depuis 1985, c’est la SÉPAQ qui gère les ressources fauniques accessibles aux pêcheurs et aux chasseurs, qui protège et rend accessibles 52 000 km2 de territoire public, 13 réserves fauniques, 23 parcs nationaux, 1 parc marin, SÉPAQ-Anticosti et huit établissements touristiques.

À se procurer absolument

« Le Parc des Laurentides, 125 ans du territoire », un ouvrage magnifique, rempli d’histoires incroyables, inconnues, uniques, passées et récentes. Quel travail énorme réalisé par Marc Vallières, qui a dû fouiller dans des annales historiques et des archives, à lire les journaux, des chroniques de chasse et de pêche, bref, un ouvrage que tout amateur de plein air doit se procurer : « Le parc des Laurentides, 125 ans du territoire », accessible et disponibles aux Publications du Québec,

Cliquez sur le lien ci-haut pour écouter l'entrevue accordée par Marc Vallières à « Rendez-Vous Nature ».





Zec Québec septembre 2021
PRONATURE RIMOUSKI
Zec Québec septembre 2021
Cossette 1