Nouvelles Comment les Américains présents sur Anticosti ont vécu le 11 septembre 2001 ?
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Comment les Américains présents sur Anticosti ont vécu le 11 septembre 2001 ?

L'ex-directeur général de SÉPAQ-Anticosti, Michel Fournier, nous raconte

De nombreux chasseurs américains étaient déjà dans les différents secteurs du territoire, le 11 septembre 2001. Tous n’avaient qu’une idée en tête au moment des attentats: sortir d’Anticosti et retourner chez eux. (Photo Sépaq)
Ernie Wells

Il y a 20 ans, le 11 septembre 2021 par un beau mardi ensoleillé, dans l’est de l’Amérique du Nord, le cœur de New York, voire l’Amérique, était la cible d’un attaque terroriste, d’une tragédie d’une ampleur jamais vue.

Le directeur de la Réserve faunique de Rimouski, Michel Fournier, a vécu cette tragédie de près alors qu’il était le directeur général de SÉPAQ-Anticosti, une île fréquentée par des centaines de chasseurs américains.

En entrevue à la première émission de la saison 2021-2022 de « Rendez-Vous Nature », Michel Fournier évoque l’ambiance qui existait alors sur Anticosti, dans le Golfe Saint-Laurent, alors que les communications n’étaient pas ce qu’elles sont maintenant.

De nombreux chasseurs américains, certains de l’État de New York et du Maine, étaient déjà dans les différents secteurs du territoire de SÉPAQ-Anticosti et des pourvoiries, alors que d’autres arrivaient dans l’île pour leur séjour. Tous les Américains dans l’île n’avaient qu’une idée en tête, sortir d’Anticosti et retourner chez eux, mais à la suite des attentats sur le World Trade Center, tout l’espace aérien était fermé, les gros porteurs ayant reçu ordre de se poser au plus proche aéroport.

De nombreux Américains étaient à Port-Menier et ils faisaient le tour du village en frappant aux portes des maisons pour voir à la télévision ce qui se passait à New York. C’était la panique. 

PRONATURE RIMOUSKI

20 ans plus tard!

En entrevue à « Rendez-Vous Nature », Michel Fournier, 20 ans plus tard, relate les souvenirs qu’il retient de cette journée du 11 septembre 2001 et comment des Américains ont pu quitter l’Île pour retourner aux États-Unis. Et comme directeur de la Réserve faunique de Rimouski, Michel Fournier fait le bilan de chasse de l’orignal des deux premiers contingents de chasseurs.

Cliquez sur le lien ci-haut. 

 

FédéCP

Photo du bas

Michel Fournier évoque l’ambiance qui régnait sur Anticosti lors de la tragique journée du 11 septembre 2001, une île fréquentée par des centaines de chasseurs américains. (Photo Ernie Wells)





Zec Québec septembre 2021
FédéCP
Cossette 4