Nouvelles Un mois occupé pour la SOPFEU, tant au Québec qu’à l’extérieur de la province
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un mois occupé pour la SOPFEU, tant au Québec qu’à l’extérieur de la province

Des pompiers présents en Colombie-Britannique et au Manitoba

En août, 167 pompiers forestiers, 133 combattants auxiliaires, ainsi que 35 spécialistes en combat des feux du Québec ont œuvré en Colombie-Britannique et au Manitoba. (Photo SOPFEU)
Rendez-Vous Nature

Après un mois de juillet plutôt calme, les vagues de chaleur et les faibles précipitations du dernier mois ont apporté une hausse de la charge de travail pour la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Par la Société de protection des forêts contre le feu.

En zone de protection intensive, les équipes terrestres et aériennes de la SOPFEU ont combattu 89 incendies ayant affecté 401,5 hectares (ha) de forêt, alors que la moyenne des dix dernières années pour un mois d’août est de 54 incendies et de 44,6 ha brûlés.

Sur le plan météorologique, le mois d’août s’est avéré exceptionnel. Un imposant anticyclone a favorisé un assèchement des forêts, en provoquant une hausse constante des indices de danger d’incendies tout au long du mois. Cela explique que 70% des feux se sont déclarés au cours des deux dernières semaines du mois, majoritairement dans le centre et l’ouest de la province.

La région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean a combattu à elle seule près de 20% des incendies du mois. Malgré la foudre bien présente en août, soulignons que 84% des feux répertoriés pendant cette période sont de cause humaine, en majorité allumés par des feux de camp mal éteints et des articles de fumeurs.

Soutien aux provinces canadiennes

Sépaq septembre 2021 3

Malgré cette hausse d’activité, la situation étant pleinement maitrisée au Québec, la SOPFEU a pu continuer de soutenir les autres provinces canadiennes. Ainsi, au cours du mois d’août, 167 pompiers forestiers, 133 combattants auxiliaires, ainsi que 35 spécialistes en combat des feux ont œuvré en Colombie-Britannique et au Manitoba.

Aux ressources humaines s’ajoutent plusieurs avions-citernes et leur équipage du Service aérien gouvernemental prêtés à l’Ontario, au Manitoba et au Nouveau-Brunswick. Beaucoup d’équipements et du matériel de combat terrestre ont également été prêtés au Manitoba et à l’Ontario. Ces prêts de ressources s’inscrivent dans le cadre de l’Accord canadien d’aide mutuelle en cas d’incendies de forêt.

La prudence demeure importante

Depuis le début de la saison 2021, la SOPFEU est intervenue sur 541 incendies, qui ont brûlé 8 100,4 ha en zone de protection intensive. En comparaison, la moyenne des dix dernières années à pareille date s’élève à 407 feux pour une superficie de 18 349,4 ha.

Bien que la saison estivale tire à sa fin, la SOPFEU souligne que la saison des feux de forêt n’est pas terminée. Avec la période de la chasse qui s’amorce et celle de la fermeture des chalets, on peut s’attendre à l’éclosion de nouveaux incendies de cause humaine.

RDVN Facebook

Les feux de camp mal éteints, les mégots de cigarette et les véhicules tout terrain peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt. L’organisme invite la population à consulter le danger d’incendie sur son site web ou par son application mobile avant de s’adonner à des activités récréatives.





Zec Québec septembre 2021
RDVN Facebook
FédéCP