Nouvelles Patience requise pour acheter une voiture électrique
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Patience requise pour acheter une voiture électrique

Des dizaines de nouveaux modèles apparaîtront sur le marché

De plus en plus de clients se tournent vers des modèles électrifiés. Sans compter que le prix de l'essence est reparti à la hausse après une baisse au début de la pandémie.

Plusieurs concessionnaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean estiment que 100 % des voitures vendues dans cinq ans auront un système électrique, alors que la demande explose.

 

Par Guillaume Roy, Initiative de journalisme local- LE QUOTIDIEN

D'ici là, des dizaines de nouveaux modèles apparaîtront sur le marché et l'autonomie des véhicules risque de dépasser 600 kilomètres.

La demande pour les véhicules électrifiés, qu'ils soient tout électriques, hybrides ou hybrides rechargeables, explose depuis quelques années alors que l'on retrouve de plus en plus de modèles. Et même si la production augmente, elle ne suffit pas à répondre à la demande, estime Stéphane Bergeron, directeur des ventes chez Rocoto Toyota.

"La production de RAV4 hybrides (et hybrides branchables) a doublé, depuis 2018, mais la demande a été multipliée par cinq, alors les délais de livraison sont plus longs", dit-il.

La pénurie de pièces comme les microprocesseurs et les délais de production engendrés par la pandémie n'ont aidé en rien à améliorer la situation, si bien qu'il faut désormais réserver deux ans à l'avance pour obtenir le modèle RAV4 hybride rechargeable. "Ça devient une situation difficile à gérer, car on a près de 100 personnes sur les listes d'attente et on nous appelle tous les mois pour savoir si les véhicules s'en viennent", note Stéphane Bergeron.

Toyota a aussi annoncé qu'elle devrait réduire la production de 40 % en septembre pour absorber les délais de livraison de plusieurs pièces nécessaires à la fabrication des voitures, ce qui n'aidera pas à résoudre le problème.

D'ici 2025, le manufacturier japonais compte offrir une version électrifiée de tous ses modèles et de nouveaux produits seront présentés prochainement, remarque ce dernier, en ajoutant que Toyota est très discret à ce sujet.

Jean Dumas, propriétaire de 11 concessions, dont 9 dans la région, croit que toutes les voitures vendues auront un système électrique d'ici 5 ans. Il pose ici devant la Mustang Mach-E, une bombe électrique.

D'autres modèles disponibles plus rapidement. C'est la fiabilité des RAV4 qui crée l'engouement pour la version hybride et les longues listes d'attente, estime Jean Dumas, propriétaire de 11 concessionnaires automobiles (Ford, Honda, Hyundai, Mitsubishi et Kia), car Honda, qui manufacture le modèle compétiteur, CRV, a pris du retard dans le développement des modèles électrifiés. "Honda ne pensait pas que le changement se ferait aussi vite et ils ont pris des mesures pour que les modèles soient disponibles en 2023", dit-il.

Pourtant, la vague déferle à vitesse grand V. "D'ici cinq ans, tous les modèles auront au moins un système électrique", ajoute Jean Dumas, en faisant référence aux voitures hybrides et électriques.

Sépaq septembre 2021

Jusqu'à maintenant, ce sont les constructeurs comme Tesla, Hyundai et Kia qui ont su lire le marché et offrir le plus de modèles pour les clients, note ce dernier, mais les autres suivent aussi la vague, comme Ford, qui a lancé la Mustang Mach-E, un modèle sport très puissant qui se vend très bien même si elle vaut trop cher pour bénéficier du rabais gouvernemental.

Selon Jean Dumas, l'arrivée du Ford Lightning F150 électrique sur le marché, à l'automne 2022, marquera un point tournant dans le monde de la voiture électrique. "En cinq mois, Ford a déjà reçu plus de 120 000 commandes et on en a déjà commandé plus d'une vingtaine pour nos clients", dit-il.

Alors qu'il faut attendre plusieurs mois pour acheter certains modèles électriques et hybrides, les manufacturiers précurseurs, comme Kia, Hyundai et Mitsubishi, ont certains modèles en inventaire, notamment le Niro de Kia, le Kona de Hyundai ou encore le PHEV de Mitsubishi.

Bolt électrique aussi disponibleChez PACO Chicoutimi, le directeur général Pierre Albert remarque que les modèles de Chevrolet Bolt électrique sont aussi disponibles dans des délais raisonnables. "Même si on en vend trois fois plus que l'an passé, on est généralement capables de les recevoir dans des délais de trois semaines à trois mois", dit-il.

Au cours des deux prochaines années, une vingtaine de nouveaux modèles électriques seront lancés par les constructeurs Chevrolet, Buick, Cadillac et GMC, ajoute ce dernier. "Le prochain à sortir sera le Hummer en modèle VUS, puis en modèle de pick-up", dit-il. Suivra ensuite le Silverado à l'été 2022.

DES CLIENTS PLUS CONFIANTS

Avec des modèles hybrides sur le marché depuis plusieurs années, des technologies de plus en plus performantes, des prix compétitifs et les rabais gouvernementaux offerts à l'achat, de plus en plus de clients se tournent vers des modèles électrifiés. Sans compter que le prix de l'essence est reparti à la hausse après une baisse au début de la pandémie.

" Avec l'amélioration des batteries, l'autonomie des véhicules devrait atteindre 600 à 700 kilomètres au cours des prochaines années ", note Pierre Albert, directeur général de chez Paco.

Selon Jean Dumas, propriétaire de 11 concessionnaires, l'amélioration des batteries permet de mieux résister au froid. " Au lieu de perdre 30 % d'autonomie en hiver, ça tournera plus autour de 20 %. Un prix presque similaire au modèle à essence, les clients sont très intéressés par les modèles électrifiés ", mentionne pour sa part Stéphane Bergeron, directeur des ventes chez Rocoto Toyota.

Avec des batteries de plus en plus puissantes, et l'arrivée de réseaux électriques intelligents, les voitures pourront prochainement servir comme source électrique secondaire, notamment lors d'une panne électrique, soutient Jean Dumas.

" Nos maisons ne manqueront plus d'électricité, dit-il. En plus, les voitures pourront même vendre de l'énergie sur le réseau électrique lorsque la demande sera forte. C'est du moins ce qui se prépare à certains endroits aux États-Unis. "

PRONATURE RIMOUSKI

Ainsi, les voitures électriques permettront non seulement de réduire la dépendance envers les énergies fossiles, mais aussi d'améliorer l'autonomie énergétique des résidences.

UNE PÉNURIE POUR PLUSIEURS MOIS ENCORE

Les voitures à essence sont aussi difficiles à trouver sur le marché et il faudra s'armer de patience pour obtenir un véhicule neuf pour encore quelques mois, car la majorité des concessionnaires n'ont toujours pas de véhicules en inventaire.

Les délais de production causés par les confinements successifs, les fermetures temporaires des usines et le manque de microprocesseurs font partie des causes qui retardent la livraison de véhicules. " Taïwan a annoncé qu'ils produiront plus de microprocesseurs au 4e trimestre, note Pierre Albert, de PACO Chicoutimi. On espère que le marché pourra se stabiliser après ça. "

D'ici là, des délais sont à prévoir, car Toyota a annoncé une baisse de production de 40 % en septembre. " Les manufacturiers japonais et coréens ont été plus prévoyants que les américains, qui connaissent des retards depuis plusieurs mois, mais certains joueurs comme Toyota et Kia sont aussi frappés par la pénurie de pièces ", remarque Jean Dumas. Faute de processeurs, Ford a stocké des milliers de voitures en inventaire. Afin d'éviter un goulot d'étranglement à la livraison lorsque les microprocesseurs seront disponibles, le manufacturier commencera à livrer 1000 véhicules par semaine au Canada.

" Les concessionnaires seront responsables d'installer les puces quand elles seront livrées, ce qui limitera les délais de livraison ", note Jean Dumas, qui a vu une certaine amélioration, au cours des dernières semaines. l'heure actuelle, le délai pour obtenir une camionnette est d'environ quatre mois et des inventaires non vendus devraient être disponibles en mars 2022.

Honda a aussi décidé de livrer seulement une clé aux clients pour l'instant, afin de produire davantage de véhicules, ajoute ce dernier en exemple.

" Même si la production a repris, la demande est tellement grosse, depuis la fin de la première vague de la COVID, que ça ne suffit pas ", note pour sa part Stéphane Bergeron, directeur des ventes de Rocoto Toyota, qui tient habituellement plus d'une centaine de voitures en inventaire.

Reste à voir comment la situation évoluera au cours des prochains mois, mais le meilleur conseil que les trois hommes peuvent donner, c'est de s'y prendre à l'avance si vous souhaitez faire l'achat du véhicule neuf que vous recherchez? ou de prendre ce qu'il y a de disponible.





Zec Québec septembre 2021
PRONATURE RIMOUSKI
Fondation de la faune 2
PRONATURE RIMOUSKI
RDVN Facebook
FédéCP
Zec Québec septembre 2021