Nouvelles Conducteurs de chiens de sang armés: le ministre de la faune poursuit ses études
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Conducteurs de chiens de sang armés: le ministre de la faune poursuit ses études

« Ça va très bien », dit Pierre Dufour

Luc Desjardins a déjà subi la charge d’un orignal laquelle aurait pu être dangereuse pour lui et son compagnon de race Teckel, Coquine. (Photo Courtoisie Luc Desjardins)
Ernie Wells

Québec poursuit ses études visant à autoriser des conducteurs de chiens de sang à pouvoir utiliser une arme à feu lors de la recherche d’un gibier blessé et agonisant.

Cela permettrait de mettre fin rapidement aux souffrances de l’animal.

Lors d’une entrevue à « Rendez-Vous Nature » lors d'une émission des 19-20 juin 2021, disponible à ce lien : https://www.rendez-vousnature.ca/emissions-de-radio/2021/06/28/rendez-vous-nature-Emission-des-19-20-juin-2021-4528/ , le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Pierre Dufour, a reconnu l’importance qu’occupe l’ACCSQ dans la sauvagerie québécoise. « Les conducteurs de chiens de sang vont exister dans la Loi, et on va les supporter », a-t-il affirmé.

Rappelant la première expérience-pilote menée dans neuf territoires structurés à l’automne 2019, avec 18 conducteurs armés d’une arme blanche, dont l’ex-présidente de l’ACCSQ, Chantal Bellemare, qui avait fait une priorité de ce dossier, avec celui de la permanence de son organisme, le ministre Dufour reconnaît la dangerosité de l’engin, surtout lorsque le conducteur est à proximité d’un grand gibier agonisant, mais encore vigoureux.

Dans un an ou deux

« D’autres expériences doivent être menées en actualisant ce qui a déjà été fait en 2019 », ajoute le ministre Pierre Dufour. « Les enjeux sont de savoir qui peut se permettre d’avoir une arme en sa possession après les heures légales de chasse et est-ce que le conducteur de chien de sang peut achever un gibier avec une arme à feu ? C’est ce que mon ministère examine et plusieurs travaux sont en cours. On doit penser à tous les éléments requis pour les enchâsser dans la réglementation. Même si ça pend encore un an ou deux. Mais ça va très bien », confirme le ministre Dufour.

Zecs Québec septembre 2021

Les 63 zecs membres de l’ACCSQ

Par ailleurs, l’Association des conducteurs de chiens de sang du Que?bec (ACCSQ) vient de faire des 63 zecs du Québec, des partenaires de grande importance en transmettant à chacune une carte de membre-supporteur d’une valeur de 100 $.

Ce partenariat avec l’ACCSQ, confirmée récemment par la Fe?de?ration que?be?coise des gestionnaires de zecs (Zecs Que?bec) est d’une dure?e d’un an à partir de juin dernier. Les 63 zecs occupent 48 000 km carrés de territoire où les services de chiens de sang sont requis à chaque saison de chasse des grands gibiers.

« Ce partenariat origine de la contribution financie?re de Zecs Que?bec au souper bénéfice du 10e anniversaire de l’ACCSQ, le 17 aou?t 2018. Plus de 50 partenaires et commanditaires avaient offert 14 000$ en prix. Des encans ont permis d’amasser plus de 10 000 $ », rappelle Zecs Québec. Ce premier partenariat pourrait susciter d’autres collaborations.

Un peu d’histoire

PRONATURE RIMOUSKI

L’histoire nous rappelle que c’est la co-fondatrice de l’ACCSQ, et ex-présidente, Chantal Bellemare, qui avec ses administrateurs, dont Karyne Bruneau, avait initié ce souper-bénéfice dans le but de doter leur organisme d’une permanence.

« Ce partenariat avec Zecs Québec devait se traduire aussi par l’émission de cartes de membres aux 63 zecs. Je suis satisfaite du travail accompli et très reconnaissante envers l’ex-directeur-général de Zecs Québec, Jean-Claude d’Amours et du président Jacques Smith, des partenaires très précieux pour moi et Karyne lors de l’organisation du 10e anniversaire de l’ACCSQ », a voulu commenter Chantal Bellemare.





Zec Québec septembre 2021
PRONATURE RIMOUSKI
Sépaq septembre 2021 2