Nouvelles Prêt de ressources: le Québec envoie deux autres avions-citernes en Ontario
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Prêt de ressources: le Québec envoie deux autres avions-citernes en Ontario

Des avions et du personnel s'envolent en Ontario et dans l'Ouest

Le mois de juin 2021 a été fort occupé pour les équipes de la SOPFEU. En zone de protection intensive, les pompiers forestiers ont combattu 152 incendies ayant affecté 7 556,6 hectares de forêt. (Photo SOPFEU)
Rendez-Vous Nature

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), soutient l’Ontario, qui est aux prises avec plusieurs incendies de forêt.

Par La Société de protection des forêts contre le feu

En collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), deux autres avions-citernes de type CL-415 et leurs équipages respectifs ont été déployés en Ontario, ce qui porte à quatre le nombre d’avions prêtés à la province voisine.

Par ailleurs, un officier à la sécurité de la SOPFEU se joindra à une équipe de gestion de feux majeurs principalement composée d’employés de Parcs Canada, afin de soutenir les efforts de lutte aux incendies de forêt en Colombie-Britannique.

En tant que signataire de l’Accord canadien d’aide mutuelle en cas d’incendies de forêt, le Gouvernement du Québec vient en aide à ses partenaires canadiens en rendant disponibles des ressources. La SOPFEU et ses membres appuient pleinement ces efforts de coopération.

La situation qui prévaut au Québec et les précipitations récentes permettent à la SOPFEU de prêter des ressources à ses collègues des autres provinces sans nuire à sa capacité d’intervention sur le territoire québécois.

Depuis le début de la saison de protection au Québec, les 425 incendies combattus en zone de protection intensive ont affecté 7 674,1 hectares de forêt. En moyenne, 443 incendies sont allumés chaque année affectant 18 390 hectares de forêt au Québec. La SOPFEU invite la population à redoubler de prudence en cette période estivale, où les conditions sont souvent propices à l’éclosion d’incendies.

Bilan du mois de juin: un mois chargé pour la SOPFEU

Zecs Québec Argent 3

Le mois de juin 2021 a été fort occupé pour les équipes de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

En zone de protection intensive, les pompiers forestiers ont combattu 152 incendies ayant affecté 7 556,6 hectares (ha) de forêt. Le nombre de ces incendies représente près du double de la moyenne des dix dernières années pour un mois de juin, soit 80 feux pour 9 515,7 ha brûlés. Malgré un nombre élevé de feux, les équipes de la SOPFEU ont tout de même réussi à maintenir l’étendue des superficies brûlées en deçà de la moyenne.

Le passage de plusieurs systèmes dépressionnaires avec de la foudre et des orages dispersés au début du mois ont allumé plusieurs feux en même temps.

Par la suite, la pluie s’est faite très rare, surtout à l’ouest et au centre de la province contribuant à maintenir le danger d’incendie aux niveaux «très élevé» à «extrême» au cours de cette période.

Soulignons que plus de 75 % des incendies recensés en juin sont survenus dans les deux premières semaines du mois. Une interdiction de faire des feux à ciel ouvert a d’ailleurs été décrétée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du 9 au 19 juin.

Au cours du dernier mois, 32 % des incendies ont été causés par la foudre, c’est-à-dire 49 feux de forêt représentant 87% des superficies touchées. Les feux de camp mal éteints ont engendré 24 incendies totalisant 6,6 ha de forêt brûlés, tandis que les articles de fumeur ont été responsables de 20 feux ayant affecté 84,7 ha.

Incendies de plus grande envergure

Quelques brasiers d’importance ont retenu l’attention dans certaines régions du Québec, notamment dans le secteur de Chute-des-Passes au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le feu 326 (4 254,9 ha) est toujours actif, mais considéré « maîtrisé », tandis que le feu 329 (1 611 ha) est maintenant éteint.

Fondation de la faune

Les pompiers travaillent sur les brasiers du secteur depuis le 8 juin. Pendant une dizaine de jours, un polygone de sécurité terrestre, ainsi qu’un NOTAM (interdiction de survol) ont été délimités autour de cette zone pour assurer la sécurité de la population ainsi que celle des équipes de la SOPFEU.

Au plus fort du combat contre cet incendie, quelque 280 personnes y travaillaient.

En Abitibi, près de la municipalité de Landrienne, le feu 400 (517 ha) a monopolisé jusqu’à 100 pompiers forestiers, au plus fort de son activité. Actif depuis le 17 juin, il est maintenant considéré comme « maîtrisé ». Un polygone de sécurité a également été mis en place autour de l’incendie, pour assurer la sécurité de tous.

Sur la Côte-Nord, le feu 325 (128 ha), situé au nord de la ZEC Varin dans le secteur du lac Antoine, et le feu 307 (606,9 ha) près de la route 389, au Lac Brûlé, ont également retenu l’attention. Ils sont maintenant éteints.

Prudence en période estivale

Depuis le début de la saison, le Québec a déjà enregistré 422 feux de forêt alors que la moyenne des dix dernières années à pareille date des de 268 incendies.

Avec l’arrivée des vacances pour plusieurs Québécois, la SOPFEU rappelle que les amateurs de plein air sont à l’origine de près du tiers des incendies à ce temps de l’année. La vigilance ne devrait pas prendre de congés. Les feux de camp mal éteints, les mégots de cigarette et les VTT peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt.





Zec Québec
Fondation de la faune
RDVN Facebook
Fondation de la faune 2
FédéCP