Nouvelles Espèce aquatique envahissante: la tanche détectée dans la rivière des Outaouais
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Espèce aquatique envahissante: la tanche détectée dans la rivière des Outaouais

Elle peut avoir un impact négatif sur certaines populations animales

Reconnue pour sa tolérance à des concentrations faibles en oxygène et pouvant vivre dans des habitats variés, la tanche peut également entrer en compétition avec les autres espèces comme les chevaliers. (Photo MFFP)

La tanche, une espèce aquatique envahissante originaire d'Europe, qui est présente dans le fleuve Saint-Laurent depuis plusieurs années, a été détectée dans la rivière des Outaouais. 

Reconnue pour sa tolérance à des concentrations faibles en oxygène et pouvant vivre dans des habitats variés, la tanche est un poisson d'eau douce qui pourrait avoir un impact négatif sur certaines populations animales telles que les écrevisses, les escargots, les moules et les insectes qui habitent les zones littorales peu profondes avec beaucoup de végétation. 

Elle peut également entrer en compétition avec les autres espèces comme les chevaliers qui, comme elle, se nourrissent d'invertébrés. Avec ses eaux calmes et ses littoraux peu profonds et riches en végétation, la rivière des Outaouais est un habitat propice à la tanche.  

Historique des observations

En 2018, une tanche a été capturée dans la baie des Atocas, près de la rive ontarienne de la rivière des Outaouais. Puis, en 2020, l'ADN de la tanche a été détecté par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) dans l'eau de la rivière des Outaouais, près de Grenville ainsi qu'en aval du barrage Carillon.

À ce jour, bien que le barrage Carillon soit un obstacle à la dispersion des poissons vers la rivière des Outaouais, il n'est pas totalement infranchissable puisque les poissons peuvent passer par l'écluse. Il y a donc possibilité qu'ils utilisent cette voie pour se disperser vers l'amont.

Fondation de la faune

Au printemps 2021, une tanche a été capturée dans un tributaire de la rivière des Outaouais près de Casselman en Ontario. Le spécimen a été récupéré par les spécialistes du MFFP et des prélèvements ont été faits dans le but d'obtenir des informations telles que l'âge, le sexe et la provenance potentielle du poisson.

Collaboration des pêcheurs

Depuis 2019, en collaboration avec le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario, le MFFP effectue une surveillance sur la rivière des Outaouais afin de détecter la présence de la tanche et d'autres espèces aquatiques envahissantes.

Les techniques d'échantillonnage utilisées sont, entre autres, la pose et la levée de filets, l'utilisation d'un bateau à l'électricité et la collecte d'ADN présente dans l'eau. L'opération de surveillance de l'équipe du MFFP se poursuit cet été.

La collaboration des pêcheurs de la rivière des Outaouais est sollicitée afin de signaler au MFFP toute observation de tanche pour ainsi mieux documenter la présence de cette espèce envahissante en Outaouais.

Zec Québec Bronze

Ceux et celles qui en trouveront parmi leurs prises sont invités à ne pas les remettre à l'eau, mais plutôt à les conserver au congélateur, dans un sac hermétique individuel, à noter la date et la localisation GPS de la prise et à communiquer avec le MFFP au Outaouais-Faune@mffp.gouv.qc.ca. Un spécialiste du MFFP communiquera ensuite avec les pêcheurs afin de convenir d'une méthode sécuritaire pour que les échantillons soient transmis au MFFP pour analyse.  

On trouvera un rappel des gestes simples à poser pour participer à la lutte contre les espèces exotiques envahissantes dans la page Web sur les bonnes pratiques à adopter en milieu aquatique lors des activités de pêche et de loisir.

Pour signaler les carpes asiatiques et les autres espèces aquatiques envahissantes, contactez le Service à la clientèle du Ministère au 1 877 346-6763, ou par courriel à l'adresse services.clientele@mffp.gouv.qc.ca.





Zec Québec
Zec Québec Bronze
Sépaq juin 2021 2
Fondation de la faune 2