Nouvelles Disparition au lac des Deux-Montagnes: la SQ sollicite les plaisanciers
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Disparition au lac des Deux-Montagnes: la SQ sollicite les plaisanciers

Des policiers sillonnent les eaux pour le retrouver

Des policiers à bord de plusieurs embarcations nautiques de la Sûreté du Québec sillonnent le lac des Deux-Montagnes, profitant de l'ouverture de plusieurs marinas pour aller à la rencontre des plaisanciers et des riverains. (Photo PC)
La Presse Canadienne

Les autorités demandent l'aide de la population pour retrouver Antoine Paquin, un homme de 22 ans dont le corps n'a jamais refait surface après que son embarcation eut sombré, il y a plus de six mois, dans le lac des Deux-Montagnes.

La Sûreté du Québec est retournée samedi sur les lieux du drame, mais cette fois pour solliciter l'aide des plaisanciers à qui l'on demande de garder l'oeil ouvert.

Depuis 8 h 00 samedi matin, des policiers à bord de plusieurs embarcations nautiques de la Sûreté du Québec sillonnent le lac des Deux-Montagnes, profitant de l'ouverture de plusieurs marinas pour aller à la rencontre des plaisanciers et des riverains.

"Nous sommes présents avec trois bateaux et deux motomarines qui sillonnent les plans d'eau de ce secteur afin de sensibiliser l'ensemble des citoyens et plaisanciers sur place aux indices pouvant permettre de localiser Antoine Paquin", a indiqué la sergente Hélène Nepton, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Sépaq juin 2021

En novembre dernier, Antoine Paquin était parti en excursion de pêche avec son ami Dylan Auger sur le lac des Deux-Montagnes lorsque leur embarcation a chaviré.

"Le corps de Dylan Auger a été retrouvé le 19 avril à plus de 50 km d'où il avait été vu pour la dernière fois, soit entre Saint-Placide et Laval", a rappelé la sergente Nepton.

"Donc on demande aux usagers d'avoir l'oeil ouvert, de nous signaler tout indice qui pourrait être lié à Antoine Paquin. Ça pourrait par exemple être une espadrille ou une casquette. On invite les citoyens à communiquer à ce moment-là avec le 911", a dit la porte-parole de la SQ.

RDVN Facebook

Les recherches tout comme l'enquête de la SQ dans ce dossier se poursuivent, notamment avec l'appui de bénévoles formés en la matière.

"Ce sont une enquête et des recherches qui se poursuivent, mais pas toujours sur le terrain et dépendamment où les indices nous mènent, a souligné la sergente Hélène Nepton. Il y a plusieurs recherches qui ont été faites depuis le mois de novembre et ça se poursuit".





Zec Québec
RDVN Facebook
PRONATURE RIMOUSKI