Nouvelles PolySeSouvient exhorte les députés à voter contre le projet de loi sur les armes
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

PolySeSouvient exhorte les députés à voter contre le projet de loi sur les armes

Une capitulation face au lobby des armes à feu selon l'organisme

PolySeSouvient indique que si Justin Trudeau ne modifie pas substantiellement son projet de loi, il ne sera plus le bienvenu aux cérémonies de commémoration du drame de Polytechnique. (Photo PC)
La Presse Canadienne

L'organisme PolySeSouvient exhorte les députés fédéraux à voter contre le nouveau projet de loi du gouvernement libéral sur le contrôle des armes à feu, affirmant qu'il ne va pas assez loin pour être sauvé.

Dans une lettre envoyée cette semaine, PolySeSouvient estime que le projet de loi récemment déposé aux Communes représente une capitulation des libéraux face au lobby des armes à feu. L'initiative libérale équivaut à jeter l'éponge en matière de contrôle des armes à feu, soutient l'organisme, fondé par des victimes et des proches des femmes tuées à l'École polytechnique en 1989.

La lettre de PolySeSouvient est signée par Nathalie Provost, qui a été atteinte de quatre balles lors de la tuerie de l'École polytechnique de Montréal. Elle a été envoyée à tous les députés à l'exception des conservateurs, étant donné l'opposition du parti au projet de loi, au motif qu'il cible injustement les propriétaires d'armes à feu responsables, mais pas les criminels.

Le projet de loi C-21, déposé le 16 février, vise à interdire les armes à feu dites "d'assaut", mais le programme de rachat des armes existantes serait volontaire. Le projet de loi libéral offrirait aussi aux municipalités la responsabilité d'interdire l'entreposage des armes de poing sur leur territoire.

Sépaq avril 2021 3

PolySeSouvient souhaite que le gouvernement libéral retire carrément son projet de loi. Mais s'il devait demeurer au feuilleton, l'organisme demande aux députés de le rejeter en deuxième lecture à la Chambre des communes.

Le porte-parole néo-démocrate en matière de sécurité publique, Jack Harris, a laissé entendre que son parti était en général favorable au projet de loi, mais il a ajouté qu'il souhaitait entendre des témoins à un comité des Communes.

Dans une lettre adressée au premier ministre le 18 mars, PolySeSouvient indique que si Justin Trudeau ne modifie pas substantiellement son projet de loi, il ne sera plus le bienvenu aux cérémonies de commémoration du drame de Polytechnique.

Zec Québec Bronze




Zec Québec
Zec Québec Bronze
Sépaq avril 2021 4