Nouvelles Les chauves-souris résidentes sont menacées de disparition
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les chauves-souris résidentes sont menacées de disparition

Entrevue avec la biologiste Nathalie Desrosiers

Cette petite chauve-souris brune est malheureusement atteinte du syndrome du museau blanc. (Photo Frédérik Lelièvre)
Ernie Wells

Les chauves-souris du Québec sont en situation périlleuse à un point tel que le gouvernement demande l'aide des citoyens pour trouver des colonies autour de leur chalet, dans les greniers et les cabanons.

Bref, là où les chauves-souris se rassemblent le jour avant leurs sorties de nuit.

Les scientifiques de Forêts, Faune et Parcs Québec tentent comprendre le déclin des chauves-souris. Plusieurs espèces de chauves-souris sont menacées par une infection appelée syndrome du museau blanc .

Les populations de chauves-souris du Québec sont en chute libre depuis déjà 13 ans.

« Il existe huit espèces de chauves-souris au Québec: les résidentes; cinq espèces, qui passent l’hiver ici dans des mines ou des grottes, et les migratrices; trois espèces, qui passent l’hiver plus au Sud, mais qui reviennent durant la saison estivale. », explique dans une entrevue exclusive à « Rendez-Vous Nature » avec la biologiste Nathalie Desrosiers.

Zecs Québec Argent 2

Cette scientifique œuvre au Service de la conservation de la biodiversité et des milieux humides, à la Direction de l’expertise sur la faune terrestre, l’herpétofaune et l’avifaune, à la Direction générale de la gestion de la faune et des habitats du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Les résidentes sont à risques

Les chauves-souris migratrices sont : la chauve-souris rousse, la chauve-souris cendrée et la chauve-souris argentée. Ces espèces fréquentent des milieux ouverts tels que les secteurs forestiers aux abords des lacs, rivières, étangs et clairières.

Aucun cas de syndrome du museau blanc n’a été répertorié chez ces trois espèces.

Sépaq octobre 2019 2

Le problème se situe chez les chauves-souris résidentes, soit la petite chauve-souris brune, la chauve-souris nordique, la chauve-souris pygmée de l’Est, la grande chauve-souris brune et la pipistrelle de l’Est.

Les chauves-souris sont essentielles à la biodiversité. Elles ont une longévité exceptionnelle compte tenu de leur petite taille. Certaines peuvent vivre plus de 30 ans. Elles consomment en moyenne de 600 insectes à 1 000 insectes à l’heure, soit l’équivalent de son propre poids en une nuit !

Pour écouter l'entrevue réalisée avec la biologiste Nathalie Desrosiers, cliquez sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Sépaq octobre 2019 2
Club de tir BSL 2
Zec Québec Bronze