Nouvelles Le numéro 1 de la faune au Québec fait le point sur plusieurs dossiers
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Le numéro 1 de la faune au Québec fait le point sur plusieurs dossiers

Entrevue avec le ministre Pierre Dufour

D’un air décontracté, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, répond à plusieurs questions, lors d’une entrevue exclusive et « relaxe » à « Rendez-Vous Nature ». (Photo Cabinet MFFP)
Ernie Wells

«À tout seigneur, tout honneur », dit l’adage qui confirme la participation du #1 de la Faune au Québec, le ministre Pierre Dufour répond aux questions de « Rendez-Vous Nature ».

Dans une entrevue exclusive de plus de 20 minutes, le ministre Pierre Dufour revient sur sa visite à Mont-Joli dans le Bas-Saint-Laurent, le 20 septembre dernier, où il était venu confirmer la mise en place d’un nouveau programme scolaire à la Commission scolaire des Phares, qui permet de concilier études et activités liées à la faune dans deux écoles secondaires de Mont-Joli et Rimouski. 

Un programme important si l’on en juge par la présence du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, qui a pris la peine de se déplacer à Mont-Joli, en dépit de plusieurs dossiers majeurs, dont la grève des syndiqués des réserves fauniques sous gestion de la SÉPAQ, et de SÉPAQ-Anticosti. Et du dossier chaud de l’automne, la saison d’une durée de deux mois de la du chasse du cerf dans les zones Zones 9 Ouest et 10 Est pour éviter la propagation de la Maladie Débilitante du Cerf.

Ce Programme scolaire Faune veut susciter l’intérêt des étudiants pour l’école en valorisant les richesses de nos milieux fauniques : survie en forêt, des notions sur les habitats, d’écologie et de biologie de la faune du Québec.

Les 41 élèves de la première cohorte pourront parfaire de nombreux types de connaissances fauniques en plus d’enrichir leurs connaissances sur les différents métiers que l’on peut exercer dans la nature.

Zec Québec Argent

L’occasion est belle de former une relève dans divers secteurs liés à la faune et de permettre à tous les élèves qui le désirent de se familiariser avec les activit`és traditionnelles de chasse, de pêche et de piégeage.

Un programme pour le moment disponible en région, mais que le ministre Dufour pourrait aussi implanter dans les grands centres, où les connaissances et la perception de la chasse sont méconnues.

Chasseurs hors-Québec et la MDC

Le ministre revient aussi sur le dossier des chasseurs québécois qui résident hors-Québec pour leur travail, lesquels applaudissent sa décision de leur redonner le droit de chasser au Québec, en dehors des pourvoiries, réserves fauniques et des zecs dès la saison de chasse 2019.

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

Pierre Dufour commente aussi sa décision d’autoriser une longue saison de chasse du cerf d’une durée de deux mois dans les Zones 9 Ouest et 10 Est des Laurentides et d’une partie de l’Outaouais, pour éviter la propagation de la maladie débilitante du cerf dans la sauvagerie québécois.

Des chasseurs sportifs et 15 000 citoyens de 17 municipalités des Laurentides ont dit NON à ce plan de chasse de deux mois craignant l’extermination des cerfs sauvages des deux zones, et pour leur sécurité. Et pourtant, la chasse intensive a débuté le 21 septembre jusqu’au 17 novembre. Pourquoi?

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs répond à cette question et à bien d’autres, lors d’une entrevue exclusive à ne pas manquer avec Pierre Dufour. Vous pouvez écouter cet entretien en cliquant sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Passion herbale 4
RDVN Facebook
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
FédéCP