Nouvelles Justin Trudeau promet d'interdire toutes les armes d'assaut s'il est réélu
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Justin Trudeau promet d'interdire toutes les armes d'assaut s'il est réélu

L'équipe libérale a déballé une de ses plus importantes promesses

Justin Trudeau était à Toronto pour promettre d'interdire toutes les armes d'assaut s'il est réélu. Il s'est également engagé à restreindre l'accès aux armes de poing, en donnant ce pouvoir aux villes (Photo La Presse canadienne)
La Presse canadienne

Au dixième jour de la campagne, vendredi, l'équipe libérale a déballé une de ses plus importantes promesses, celle d'un plus grand contrôle des armes à feu.

Mais la manoeuvre n'a pas réussi à détourner tout à fait l'attention des épisodes passés de "blackface" de Justin Trudeau.

Pas plus que la promesse conservatrice d'achats d'un milliard et demi de dollars d'équipement pour les hôpitaux n'a permis à Andrew Scheer de faire oublier qu'il ne s'est toujours pas excusé pour son discours de 2005 où il s'en prenait au mariage des conjoints de même sexe.

Le chef libéral était à Toronto pour promettre d'interdire toutes les armes d'assaut s'il est réélu.

Il s'est également engagé à restreindre l'accès aux armes de poing, en donnant ce pouvoir aux villes qui veulent interdire ces armes sur leur territoire.

Passion herbale 2

Resserrer le contrôle des armes à feu

Le premier ministre ontarien Doug Ford s'oppose à ce que pareil pouvoir soit entre les mains des villes. Ce qui donne l'occasion parfaite aux libéraux de s'en prendre à tous les conservateurs.

"Il y a des politiciens conservateurs qui veulent affaiblir le contrôle des armes à feu. Les libéraux, nous, on veut resserrer le contrôle des armes à feu", a déclaré M. Trudeau, décrivant la première option comme un recul et la sienne comme un pas en avant.

"Les leaders de grandes villes et de petites villes comme Valérie Plante et John Tory (...) nous ont dit très clairement qu'ils veulent plus d'outils pour pouvoir restreindre les armes de poing", a-t-il rappelé.

Passion herbale 4

À Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, à la première heure, M. Scheer n'avait pas hésité à s'en prendre à la promesse libérale avant même qu'elle ne soit faite.

"C'est facile de demander aux Canadiens qui respectent déjà les lois de se soumettre à d'autres lois. C'est difficile de s'en prendre aux criminels et aux armes illégales. Les conservateurs sont prêts à faire le travail difficile qui améliorera la sécurité dans nos communautés", a-t-il dit.

 





Zec Québec
Passion herbale 4
RDVN Twitter
Fondation de la faune du Québec