Nouvelles Des milliers de saumons ont traversé l'éboulement, mais beaucoup reste à faire
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Des milliers de saumons ont traversé l'éboulement, mais beaucoup reste à faire

Des millions de poissons restent menacés en Colombie-Britannique

Le ministère des Pêches et des Océans, le gouvernement provincial et des Premières Nations locales ont mis sur pied une équipe chargée de diriger les actions à la suite de la découverte du glissement de terrain. (Pêches et Océans Canada)
La Presse canadienne

Les autorités responsables des actions à la suite d'un important éboulement rocheux dans le fleuve Fraser en Colombie-Britannique ont déclaré avoir aidé avec succès des milliers de saumons à migrer au nord du site.

Mais des millions de poissons restent menacés par l'obstruction.

Le ministère des Pêches et des Océans, le gouvernement provincial et des Premières Nations locales ont mis sur pied une équipe chargée de diriger les actions à la suite de la découverte du glissement de terrain près de Big Bar, au nord de Lillooet, à la fin du mois de juin.

L'équipe affirme que des données indiquent que des saumons quinnats ont été capables de dépasser la zone de l'éboulement en utilisant les canaux que l'équipe a créés avec une manipulation et un dynamitage important des roches.

Sépaq septembre 2019

Mardi dernier, environ 6700 saumons ont traversé le secteur par leurs propres moyens, selon le ministère.

L'équipe a déclaré que le passage d'un certain nombre de poissons était un "pas en avant significatif et plein d'espoir", mais qu'il restait encore beaucoup de travail à faire avant que tous les poissons puissent se rendre de l'autre côté de la zone d'éboulement.

Même si les opérations visant à créer un passage naturel stable à long terme progressent, l'équipe continue de transporter des poissons par hélicoptère et a fait passer plus de 39 000 saumons au-delà de la zone d'éboulement grâce à cette méthode.

RDVN Facebook

L'éboulement pourrait affecter l'écosystème et d'autres espèces dépendant de la survie du saumon. C'est pourquoi les autorités s'efforcent d'explorer toutes les voies possibles pour permettre le passage, ajoute le communiqué de presse.

"L'incapacité des saumons quinnat, sockeye, coho et rose de migrer au-delà de la zone de glissement de terrain cette année et dans les années à venir pourrait avoir des impacts écologiques, économiques et culturels négatifs importants sur tous les habitants de la Colombie-Britannique et les habitants de la région", a affirmé le ministère.





Zec Québec
RDVN Facebook
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Fondation de la faune- J'aime la pêche