Motoneige-Quad Mieux contrôler la circulation pendant la période de chasse
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Mieux contrôler la circulation pendant la période de chasse

« Les utilisateurs envahissent les zecs »

L’utilisation d’un quad peut vous permettre d’atteindre des secteurs où il était impossible de chasser auparavant. (Photo courtoisie)
Julien Cabana

Après avoir dénoncé la présence et les bruits causés par les machineries durant la chasse à l’orignal, le même groupe de chasseurs dénonce l’utilisation excessive des quads et la circulation en camionnettes durant les bonnes heures de chasse.

« Nos zecs deviennent le terrain de jeu de ces machines dont le nombre a explosé depuis 2020, explique Pierre Renaud, chasseur, et impliqué dans la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs. Les utilisateurs ne respectent pas toujours le code d’éthique de ce sport. Ils circulent hors des sentiers balisés, traversent les ruisseaux sans ponceaux, les rivières, et envahissent les zecs ».

«Quand tu chasses sur une zec où aucun règlement n’est appliqué pour l’utilisation de VTT en temps de chasse, tu te rends compte que ton droit de chasser en toute quiétude est drôlement hypothéqué. Le gouvernement souhaite développer la relève, car 60% des chasseurs ont plus de 55 ans. Cette relève sensibilisée à l’environnement n’est pas attirée par une chasse à moteur.»

Pour lui, il faut absolument que les chasseurs comprennent qu’il faut respecter les autres utilisateurs du territoire.

DES CHANGEMENTS

Pour ce chasseur, il faut que des changements soient mis en place rapidement.

«Que ce soit en VTT ou en camionnette, il faut absolument que ces chasseurs promeneurs cessent de déranger les autres aux heures de chasse les plus productives. Le chasseur qui veut pratiquer une chasse en silence et mettre en pratique ses apprentissages afin d’attirer son gibier ne veut plus se retrouver dans cette jungle de bruits.»

Selon lui, il existe pourtant des outils disponibles.

FEDECP - Camp armes à feu

«Selon le texte de loi, nul ne peut nuire à quelqu’un qui chasse légalement en causant du bruit ou des odeurs pour faire fuir un animal. Cette règle s’applique déjà dans les réserves fauniques, les pourvoiries et dans certaines zecs. Il faut absolument trouver une solution et mettre fin à la pensée magique de certains qui disent que la forêt est à tout le monde et qu’ils ont le droit d’aller partout et de circuler partout.»

En période de chasse, les sentiers fédérés qui traversent le territoire des réserves fauniques et de la très grande majorité des zecs sont fermés. 

Selon ce chasseur, plusieurs semblent ne pas respecter ce mot d’ordre. Pourtant, ne pas circuler sur des territoires durant les meilleures heures de chasse en VTT ou en quad est une question de respect. La présence d’une loi ou d’un règlement restrictif ne devrait pas être nécessaire. Un changement de mentalité s’impose chez certains.

«Nos zecs deviennent le terrain de jeu de ces machines dont le nombre a explosé depuis 2020, explique Pierre Renaud, chasseur, et impliqué dans la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs. Les utilisateurs ne respectent pas toujours le code d’éthique de ce sport. Ils circulent hors des sentiers balisés, traversent les ruisseaux sans ponceaux, les rivières, et envahissent les zecs.» 

«Quand tu chasses sur une zec où aucun règlement n’est appliqué pour l’utilisation de VTT en temps de chasse, tu te rends compte que ton droit de chasser en toute quiétude est drôlement hypothéqué. Le gouvernement souhaite développer la relève, car 60% des chasseurs ont plus de 55 ans. Cette relève sensibilisée à l’environnement n’est pas attirée par une chasse à moteur.»

Pour lui, il faut absolument que les chasseurs comprennent qu’il faut respecter les autres utilisateurs du territoire.

DES CHANGEMENTS

MFFP conservation de la biodiversité et des habitats fauniques

Pour ce chasseur, il faut que des changements soient mis en place rapidement.

«Que ce soit en VTT ou en camionnette, il faut absolument que ces chasseurs promeneurs cessent de déranger les autres aux heures de chasse les plus productives. Le chasseur qui veut pratiquer une chasse en silence et mettre en pratique ses apprentissages afin d’attirer son gibier ne veut plus se retrouver dans cette jungle de bruits.»

Selon lui, il existe pourtant des outils disponibles.

«Selon le texte de loi, nul ne peut nuire à quelqu’un qui chasse légalement en causant du bruit ou des odeurs pour faire fuir un animal. Cette règle s’applique déjà dans les réserves fauniques, les pourvoiries et dans certaines zecs. Il faut absolument trouver une solution et mettre fin à la pensée magique de certains qui disent que la forêt est à tout le monde et qu’ils ont le droit d’aller partout et de circuler partout.»

En période de chasse, les sentiers fédérés qui traversent le territoire des réserves fauniques et de la très grande majorité des zecs sont fermés. 

Selon ce chasseur, plusieurs semblent ne pas respecter ce mot d’ordre. Pourtant, ne pas circuler sur des territoires durant les meilleures heures de chasse en VTT ou en quad est une question de respect. La présence d’une loi ou d’un règlement restrictif ne devrait pas être nécessaire. Un changement de mentalité s’impose chez certains.





Zec Québec septembre 2021
MFFP conservation de la biodiversité et des habitats fauniques
RDVN Facebook
Zec Québec septembre 2021