Motoneige-Quad Assurer l’avenir de la pratique du quad en sentier au Québec.
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Assurer l’avenir de la pratique du quad en sentier au Québec.

347 délégués en assemblée générale

La Fédération québécoise des clubs quad est à mettre en place une refonte complète du système de sentiers et de financement des clubs afin d’assurer la pérennité de l’activité.
Julien Cabana

Les dirigeants de la Fédération québécoise des clubs quad (FQCQ) n’ont qu’un seul but présentement, soit d’assurer l’avenir de la pratique du quad en sentier au Québec.

Ils tenaient leur congrès annuel la dernière fin de semaine du mois de mai, à l’hôtel Universel de Rivière-du-Loup. Au total, 347 délégués représentant 84 des 111 clubs de la FQCQ étaient présents.

« Selon nous, autant le congrès que l’assemblée générale ont été un succès, explique le président de la Fédération, Réjean Blouin. Il faut se rappeler que le dernier évènement du genre s’était tenu en 2019. Au sortir de ce dernier, nous avions des mandats clairs de la part des membres, soit les clubs. Ils voulaient que nous trouvions les moyens pour éviter de frapper le mur qui s’en venait à savoir le manque de bénévoles, le manque de financement et même le manque de crédibilité à certaines occasions. »

« À partir de là, nous avons fait nos devoirs en faisant une nouvelle étude stratégique, une nouvelle modélisation et un plan d’affaires. Cela nous a amenés à définir notre tactique qui se résume en trois actions très précises. Ainsi, nous avons présenté aux membres un principe de centralisation des ressources régionales pour effectuer l’entretien de sentiers et une méthode pour utiliser une signalisation identique en indiquant la procédure pour y arriver. En troisième point, nous leur avons présenté le principe d’alléger le fardeau administratif des clubs en regroupant l’administration des clubs d’une région à un seul endroit. Cela se veut une économie d’efforts, de frais et une façon d’appliquer notre nouvelle chartre de comptabilité qui vaut pour tous les clubs, a-t-il conclu. »

PROJETS PILOTES

Sépaq mai 2022 3

Avant de penser mettre en place leur suggestion de système à la grandeur du Québec, les dirigeants de la Fédération ont choisi de l’implanter dans trois régions différentes dans le cadre de projets pilotes.

« Nous avons obtenu la collaboration de trois régions qui vont réaliser des projets pilotes afin de voir si tout fonctionne et apporter des ajustements si nécessaire, explique le président. La saison 2022 devient donc notre banc d’essai. »

Lorsque tous ces éléments seront mis en place et fonctionnels, ce sont les quadistes qui vont en profiter.

« Il est certain qu’il faut attendre que la période de rodage de cette année soit réalisée, avant que tout soit en place, mais c’est vers cela que nous voulons aller, affirme le président. Nous voulons en donner plus à notre clientèle. Aussi, nous allons bientôt faire des ajustements sur les droits de circuler et les cartes de membres parce qu’il y a beaucoup de confusion. Le tout se fera sans aucune augmentation de prix. Nous voulons juste mettre chaque chose à sa place. »

Sépaq mai 2022 1

Du travail est aussi effectué sur la redistribution des sommes qui arrivent du gouvernement.

« Nous travaillons sur une modélisation sur la redistribution des sommes d’argent aux clubs, les argents qui nous arrivent via le gouvernement. Force est de constater que dans l’ancien système, des clubs mieux nantis augmentaient leur richesse saison après saison alors que les plus pauvres restaient pauvres. Nous avons travaillé très fort avec la région du Bas-Saint-Laurent pour réaliser ce projet, mais avant de crier victoire, il faut l’appliquer à toutes les régions du Québec. »

Toutes ces actions, qui seront mises en place, ne visent qu’à assurer la pérennité de la pratique du quad, autant pour les utilisateurs que pour les bénévoles des clubs qui auront de meilleurs outils à leur disposition. 





Zec Québec septembre 2021
Sépaq mai 2022 1
Pronature