Motoneige-Quad Un bilan de saison positif pour l'ensemble des motoneigistes
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un bilan de saison positif pour l'ensemble des motoneigistes

Un hiver normal après un départ en dents de scie

Dans certaines régions du Québec, il est possible de pratiquer encore la motoneige avec d’excellentes conditions de sentiers. La saison pourrait même s’étirer jusqu’à la mi-avril. (Photo archives Julien Cabana)
Rendez-Vous Nature

La saison n’est pas encore terminée à certains endroits alors qu’ailleurs, c’est la fin pour plusieurs clubs. Des experts expliquent que le bilan de la saison est positif.

« Après avoir connu un drôle de début en dents de scie, nous avons fini par avoir une saison normale avec l’ensemble des sentiers ouverts, d’expliquer le porte-parole de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, Michel Garneau. Nous avons eu une saison très positive. Certains coins du Québec sont encore choyés avec des conditions de sentiers exceptionnelles, en raison de la neige qui est tombée chez eux en abondance. On peut penser à la Côte-Nord, à la Gaspésie ou encore au Bas-Saint-Laurent. Cependant, pour certains clubs, c’est la fin dans d’autres régions du Québec. Je conseille aux motoneigistes de vérifier régulièrement la carte interactive de la Fédération parce que les conditions peuvent changer très vite. Ce n’est pas parce que je vérifie aujourd’hui [un jour de semaine] et que les conditions sont bonnes que samedi je pourrai circuler dans ces sentiers. Même si la nature ne collabore pas comme d’habitude, nous sommes quand même au printemps. » Comme il l’expliquait : un épisode de pluie peut tout changer. Alors, si vous avez la chance de pouvoir sortir en sentiers, profitez-en.

DES REMERCIEMENTS S’IMPOSENT

Il a tenu à rappeler que le succès du monde de la motoneige, au Québec, est dû à la collaboration entre plusieurs groupes et au travail des bénévoles.

« Nous avons eu des conditions de sentiers exceptionnelles que nous devons annuellement à l’armée de bénévoles des clubs de la Fédération. Il nous offre les plus beaux sentiers au monde. Les propriétaires terriens sont aussi de précieux partenaires avec les droits de passage qu’ils nous accordent. Tous les autres partenaires sont aussi importants comme l’UPA, la Sûreté du Québec, les patrouilleurs de clubs. Le travail concerté de tous ces gens fait en sorte que nous pouvons offrir aux motoneigistes annuellement ce réseau sécuritaire. »

Sépaq mai 2022 5

Depuis trois ans, le nombre de motoneiges immatriculées a bondi de plus de 16 %. Il y a donc plus de motoneigistes dans les sentiers. La hausse du nombre de membres à la Fédération signifie qu’il y avait plus de motoneigistes dans les sentiers. Maintenant, l’heure est au bilan à la Fédération dans l’ensemble des dossiers qu’elle gère dans le monde de la motoneige au Québec. »

LES CHANCEUX

Pendant que plusieurs se préparent à terminer leur saison, ailleurs, c’est toujours la fête.

« En fin de semaine, nous avons roulé plus de 300 kilomètres dans le Bas-Saint-Laurent jusqu’aux portes de la Gaspésie, dans des conditions exceptionnelles, d’expliquer Denis Lavoie de Motoneiges.ca. Nous vivons vraiment les plus belles conditions de la saison dans notre coin de pays, de dire l’expert qui vit au Bas-Saint-Laurent. Il a fallu attendre au début de février pour recevoir de bonnes bordées de neige. Depuis ce temps toutefois, nous nous sommes rattrapés avec encore dernièrement de bonnes quantités de neige qui nous sont tombées dessus. Plusieurs clubs vont pouvoir opérer quelques semaines de plus. »

Sépaq mai 2022 4

Il invite les motoneigistes qui veulent continuer leur saison, à vérifier sur iMotoneige ou sur le site de Motoneiges.ca, les conditions de sentiers, afin de trouver un endroit pour s’amuser.

« Je n’ai jamais vécu une saison comme celle-là. Habituellement, à ce temps-ci de l’année, nous avons des plaques de foin dans les champs et des sentiers sont fermés. Mais là, si les amateurs sont prêts à faire quelques centaines de kilomètres avec la remorque, ils trouveront certainement des endroits où la saison est encore bien vivante. Il faut en profiter parce que ça peut finir vite. »

Bonne fin de saison à tous les motoneigistes 





Zec Québec septembre 2021
Sépaq mai 2022 4
Sépaq mai 2022 1