Motoneige-Quad Des crampons qui peuvent faire une grande différence
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Des crampons qui peuvent faire une grande différence

Un sujet de discussions souvent assez corsées

Voici un bel exemple d’une chenille bien cramponnée qui vous assurera la sécurité recherchée. (Photo courtoisie)
Julien Cabana

Les crampons que l’on peut installer sur une chenille de motoneige de randonnée sont en voie d’être enfin reconnus comme un élément de sécurité.

Personnellement, j’ai toujours pensé que l’utilisation de crampons sur la chenille peut faire une grande différence à plusieurs niveaux, lorsque l’on conduit une motoneige. Je partage pleinement l’opinion du rédacteur en chef de la revue Motoneige Québec, Micky Garneau, sur ce sujet de discussions souvent assez corsées entre différents intervenants du milieu.

« Beaucoup de conducteurs en viennent à réaliser que les produits de traction constituent de véritables dispositifs de sécurité éprouvés, qui peuvent rendre et rendront leur conduite plus sécuritaire, d’expliquer le spécialiste. Ils leur sauveront peut-être même la vie. »

Plusieurs utilisateurs ont vite compris en les utilisant qu’ils peuvent faire une grande différence pour la traction de leur motoneige, que ce soit à l’accélération ou au freinage.

Malgré le fait qu’au fil des ans, les fabricants de motoneige et de chenilles ont lancé sur le marché des chenilles qui offrent selon eux une meilleure traction, rien ne vaut les crampons. Il suffit de se rappeler que les coureurs, qui très souvent s’exécutent sur des surfaces glacées, arrivent à contrôler leurs motoneiges dans toutes les situations ou presque.

La raison de ce contrôle est simple : les crampons sur les chenilles.

SE SENTIR EN SÉCURITÉ

En temps normal, la glace ne fait pas partie de la surface d’un sentier de motoneige. Les sentiers sont surfacés sur la neige qui tombe sur le territoire.

Toutefois, avec le passage de nombreuses motoneiges, il n’est pas rare de voir des plaques de glace apparaître un peu partout sur les sentiers, surtout dans les courbes et aux intersections des routes qu’il faut traverser.

À ce moment-là, pour réussir à garder votre motoneige dans la bonne voie à droite ou encore pour vous aider à avoir une bonne traction pour traverser une route de façon sécuritaire, les crampons vont jouer leur rôle de façon exemplaire et surtout sécuritaire. Il y a quelques années, des spécialistes du ministère des

Sépaq mai 2022 5

Transports voulaient interdire les crampons pour les traverses de route parce que cela endommage le bitume. Erreur de leur part, parce que rapidement, le milieu a réagi pour leur faire comprendre que ce n’était pas une idée géniale.

Cela étant, il faut savoir quel crampon choisir et comment le faire.

Dans un premier temps, mentionnons que le crampon enfoncé dans la chenille est devenu le numéro un utilisé sur les chenilles de motoneige de sentier. Il en existe plusieurs modèles sur le marché, mais pour finir, ils se ressemblent tous.

Pour savoir lesquels choisir, vous devez évaluer vos besoins, d’une part, mais aussi obtenir l’aide de votre concessionnaire ou du fabricant de crampons. La chose importante à retenir, c’est qu’il faut que tous les crampons utilisés soient équipés d’une pointe en carbure.

Ils auront une meilleure durée de vie lorsque vous roulerez en sentier et que vous aurez à franchir des obstacles ou à traverser des routes, qui pourront les endommager.

LONGUEUR ET NOMBRE

Les deux éléments qui complètent le dossier sont la longueur et le nombre de crampons que vous ferez installer sur la chenille de votre motoneige.

Pour la longueur, elle est déterminée selon la longueur que vous désirez pousser dans votre chenille ou encore la longueur qui dépasse du talon de la chenille et qui mord dans la glace. Habituellement, on recommande de 0,25 po à 0,37 po. La très grande majorité des fabricants de crampons ont bâti des tableaux de référence.

En ce qui a trait à la quantité, il faut tenir compte de la puissance du moteur de votre motoneige et de votre style de conduite. Les moteurs plus puissants exigent plus de crampons sur la chenille. Les amateurs de conduite plus dynamique souhaiteront avoir le maximum de contrôle et de traction dans toutes les circonstances.

Sépaq mai 2022 4

Encore là, avant de faire votre choix définitif, il vaut mieux consulter les chartes des fabricants.

L’INSTALLATION ET PLUS

Maintenant que tout est décidé, il ne vous reste plus qu’à les installer. Oui, cela peut se faire par le propriétaire de la machine. Toutefois, je crois personnellement qu’étant donné qu’il y a plusieurs données techniques à respecter, il est préférable de faire appel à un spécialiste.

En terminant, je vous dirais que la présence de crampons sur la chenille peut certainement vous sécuriser et assure une meilleure performance de votre motoneige. Toutefois, rappelez-vous toujours qu’une conduite responsable est irremplaçable si l’on veut profiter pleinement de nos randonnées.

 

Photo du bas:

Les nouvelles chenilles Ice Ripper vendues dans le commerce par plusieurs fabricants représentent quand même une option intéressante.





Zec Québec septembre 2021
Sépaq mai 2022 4
Pronature
Pronature
Pronature