Motoneige-Quad Des randonnées magiques pour découvrir la Gaspésie sous un autre angle
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Des randonnées magiques pour découvrir la Gaspésie sous un autre angle

Cinq raisons pour vous inciter à vous rendre dans ce coin de pays

Le photographe Roger Saint-Laurent a réalisé cette photo qui vaut mille mots avec le fameux rocher Percé, pour l’organisation Tourisme Gaspésie. (Photo courtoisie Tourisme Gaspésie)
Julien Cabana

De toutes les régions du Québec, la Gaspésie est sans aucun doute celle qui peut vous offrir la plus grande variété d’aventures.

Pour les dirigeants de Tourisme Gaspésie, il y a cinq raisons qui peuvent vous inciter à vous rendre dans leur coin de pays. 

Il y a tout d’abord le fameux sentier Trans Québec, de plus de 1100 km, qui vous permet de faire le tour de la Gaspésie, un enneigement annuel très impressionnant avec 4 à 8 mètres de neige et la vaste gamme de services offerts le long des sentiers. On peut aussi penser à la grande qualité des sentiers, sans oublier les sept différents circuits qui sont à disposition.

Parlant des circuits, on peut commencer par celui qui est appelé le Grand Tour. Vous devez compter entre 5 et 7 jours pour faire le tour de la péninsule. Durant votre périple, vous verrez les monts Chic-Chocs et les fantômes, ces arbres ensevelis sous la neige. Vous aurez aussi accès à des points de vue spectaculaires sur la mer, sans oublier le fameux rocher Percé.

La boucle des Chic-Chocs, avec l’option de passer au parc de Forillon, représente aussi une belle occasion de découvrir un autre aspect unique de la Gaspésie. D’une longueur de 420 km, que l’on peut faire en une ou deux journées, ce circuit met en vedette les monts Chic-Chocs avec de la poudreuse en quantité, le mont Albert, les orignaux, Murdochville et des paysages côtiers. Si vous décidez de faire un saut du côté de Forillon, vous devez compter de 2 à 3 jours de plus, ce qui élève le total du périple à 800 km.

LES AUTRES

Pour une petite randonnée tranquille, il y a le circuit des portes de la Gaspésie. Cette boucle de 190 km se fait en une journée. Elle relie Mont-Joli, Saint-Damase et Sayabec par le Trans Québec 5, Sainte-Irène par le 591, puis le 587 nord et le 570 vous ramènent au Trans Québec 5, en passant par Les Hauteurs et Saint-Gabriel-de-Rimouski, ce qui vous ramènera à Mont-Joli.

Sépaq septembre 2021

La boucle des Plateaux, d’une longueur de 205 km, peut se faire en une journée. Elle débute sur le Trans Québec 5 en direction de Causapscal vers le sud, où vous transférez sur le sentier 587 sud qui vous fera passer par Saint-André-de-Restigouche, Matapédia, Saint-Alexis-de-Matapédia, Saint-François-d’Assise et Albertville, avant de revenir vers Causapscal.

Enfin, la boucle baptisée Petit Tour de la Gaspésie, qui compte 950 km, peut se faire entre trois ou quatre jours. Vous passerez par Saint-Paulin, New Richmond, Mont-Saint-Pierre, Grande-Vallée, Rivière-au-Renard, Gaspé, Percé et Chandler.

MER ET MONTAGNES

Sur les différents parcours, les responsables de la promotion de la motoneige pour la région vous proposent de découvrir cinq points de vue spectaculaires à voir sans faute.

Il y a tout d’abord les Chic-Chocs, de Cap-Chat à Murdochville, en passant par la Cache. Vous empruntez le sentier 595 qui vous mènera de Saint-Paulin à la Cache. Propriétaire de la Cache, la communauté Micmac y propose l’héber-gement et de bons repas chauds dans un bâtiment rénové ainsi que le service de l’essence. Vous pourrez ensuite poursuivre votre périple par le sentier Chic-Chocs entre la Cache et Murdochville, en passant par les réserves de Matane et des Chic-Chocs, le royaume des orignaux. Vous aurez aussi une vue imprenable sur les monts Albert, Lyall et McGeerigle qui comptent parmi les plus hauts sommets du Québec.  

A un kilomètre du sentier Trans Québec 5, le mont Saint-Pierre compte quatre points de vue clôturés sur les bords d’une falaise. Vous y verrez les villages, la mer et même la Côte-Nord par temps clair. C’est là que l’on prend véritablement la mesure de ce que permettent les sentiers de motoneige en nous ouvrant les portes de l’arrière-pays et nous donnant accès à des secteurs inaccessibles autrement.

Sépaq septembre 2021 4

Il y a naturellement l’emblème de la Gaspésie connu mondialement : le rocher Percé. Vous pouvez vous rendre jusqu’au village, stationner votre motoneige et vous balader sur la promenade et le quai pour admirer le rocher. Il n’y a pas beaucoup d’établissements d’héber-gement ouverts en hiver. Il faut donc bien vérifier et réserver. Aussi, il n’y a pas de station-service ouverte. Prévoyez votre approvisionnement en essence.

On peut aussi penser au mont Saint-Joseph, à Carleton-sur-Mer. De son sommet, on peut apercevoir la ville de Carleton, la Baie-des-Chaleurs et le Nouveau-Brunswick sur l’autre rive. La Montagne Saint-Pierre à la Rédemption vous attend, elle aussi, avec ses momies, des arbres recouverts d’un épais givre.

Vraiment, pour vivre des aventures inoubliables dans des conditions idéales, la Gaspésie, c’est la destination.

NB: il est interdit de pratiquer la motoneige dans le parc national Forillon.





Zec Québec septembre 2021
Sépaq septembre 2021 4
Cossette 1
Zec Québec septembre 2021