Motoneige-Quad Profitez-en pour vous préparer avant l'arrivée de la saison
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Profitez-en pour vous préparer avant l'arrivée de la saison

Plusieurs adeptes sont impatients de s’élancer dans les sentiers

Il ne faut pas vous inquiéter. Nous allons revivre de telles scènes sous peu parce qu’une chose est certaine, on n’échappera pas à l’hiver. (Photo Julien Cabana)
Julien Cabana

Présentement, tous les adeptes de la motoneige, autant les anciens que les nouveaux, sont impatients de s’élancer dans les sentiers.

Mais, avant que ces derniers soient ouverts, il faut attendre que dame Nature collabore. Alors, c’est le temps de bien se préparer.

« Comme tous les adeptes de la motoneige, j’ai hâte, mais je crois qu’il faut profiter de la période actuelle pour bien se préparer à tous les niveaux, d’expliquer Michel Garneau, de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ). Il faut voir aux derniers préparatifs afin que notre saison soit réussie. »

Pour l’expert, la première chose à faire, c’est de bien s’occuper de sa motoneige.

« Une mise au point de sa motoneige s’impose. Beaucoup de gens, en fin de saison, versent du stabilisateur dans le réservoir d’essence et recouvrent leur motoneige. Elle passe le reste de l’année dans le garage. Malgré ce que l’on peut croire, il y a toujours un petit rafraîchissement à faire, si on peut le dire ainsi. Il est important de vérifier les différents roulements, de changer les bougies et de faire une inspection complète de la motoneige. Personnellement, pour l’essence, je préfère enlever la vieille pour utiliser de la neuve dès le départ. Aujourd’hui, nous roulons avec des moteurs de très haute performance. Je crois qu’il est préférable de les alimenter avec de l’essence de première qualité. »

On peut aussi aller encore plus loin dans son inspection.

PRONATURE RIMOUSKI

« Il faut faire une vérification de l’état de la chenille, sa tension et plus. Avec le prix de l’essence cette saison, chaque petit gain d’efficacité de notre motoneige se traduira par des économies. Aussi, du point de vue environnemental, nous avons la responsabilité de rouler avec des motoneiges en bon état. »

Tout cela peut même devenir une thérapie pour nous aider à passer la longue attente avant que les sentiers se soient ouverts.

UNE PLANIFICATION

La pandémie a bousculé complètement le déroulement des dernières saisons. L’hiver s’annonce toutefois meilleur cette année.

« Bien des organisations, qui ne pouvaient pas accueillir des motoneigistes en raison de la pandémie, en ont profité pour faire des rénovations et augmenter leur offre de services, d’expliquer l’expert. Il y a vraiment des nouveautés dans le réseau. Il faut donc profiter de cette pause d’avant saison pour fouiller différents sites un peu partout, découvrir ce que l’on pourrait faire lors de nos randonnées cet hiver. »

Zec Québec septembre 2021

 





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Sépaq septembre 2021 4