Motoneige-Quad Une saison qui promet pour les quadistes du Québec
Fédération clubs motoneigistes
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une saison qui promet pour les quadistes du Québec

L'ouverture se fera à la date prévue

Même si le sentier passe sur une route secondaire qui est prête présentement, il faut attendre le feu vert des clubs pour rouler dans ces sites. (Photo Tourisme Chaudières-Appalaches)
Julien Cabana

Avec le magnifique printemps que nous avons connu, les bénévoles des clubs de la Fédération québécoise des clubs quad ont été en mesure de préparer le réseau de sentiers plus rapidement.

Cela promet pour l’ouverture qui se fera bientôt. 

« Vraiment, on peut dire que ça se passe bien, d’expliquer le directeur général de la FQCQ, monsieur Danny Gagnon. À la fermeture de la saison, nous avons pu agir rapidement grâce aux outils de géomatique que nous avons mis en place. Nous avons eu le contrôle à une petite exception près en Mauricie, pour garder nos sentiers fermés. Ils sont demeurés en très bon état, ce qui a allégé de beaucoup la tâche des bénévoles, ce printemps. »

Maintenant que la période de dégel tire à sa fin et que le climat le promet, l’ouverture de la saison estivale se fera à la date prévue.

« Aux alentours du 15 mai, le réseau va être ouvert permettant ainsi à nos quadistes de profiter de leur réseau de sentiers partout au Québec ou presque. Il y a certains coins qui ne seront disponibles qu’au début de juin, comme dans les montagnes de la réserve faunique des Laurentides, mais c’est l’exception. » La météo a aidé les bénévoles dans leur préparation de sentiers.

« ll est certain que le beau temps a facilité le travail des bénévoles. Le super climat que nous avons eu en avril a permis au terrain de sécher.

Ça enlève beaucoup de travail. Aussi, lorsque les amateurs respectent la non-circulation dans les sentiers que nous demandons à la fin de la saison hivernale, ça facilite d’autant plus le travail des clubs. »

LES KILOMÈTRES

Fédération clubs motoneigistes

Avec le temps, le nombre de clubs qui offrent des sentiers en saison estivale a augmenté considérablement.

« Pour l’été, nous avons un plus de 80 clubs qui sont ouverts et offrent des sentiers de qualité aux amateurs. Ils développent un réseau de 17 000 à 18 000 kilomètres. Les liens interrégionaux vont aussi être ouverts, permettant aux quadistes de faire “de grandes loupes” de 300 ou 400 kilomètres. Cela va leur permettre de prendre une semaine de vacances en quad. »

Naturellement, il y a toujours le même joueur qui s’invite depuis plus d’un an dans la pratique de l’activité et qui cause parfois de gros maux de tête : la pandémie. « Nous demandons aux quadistes de respecter en tout temps les normes édictées par la santé publique. Noclubs sont à la fine pointe des mesures à mettre en place, pour assurer une pratique agréable et sécuritaire. En ce sens, il est certain qu’en tenant compte de la situation actuelle, faire des voyages d’une région à l’autre n’est peut-être pas une bonne idée. Il est préférable de circuler dans sa région en faisant des loupes pour bien découvrir notre chez nous. Avec le temps, s’il y a des allègements, on ajustera le message en conséquence. »

Ce n’est pas le temps de changer les choses dans la pratique du quad au Québec.

« Pour l’instant, il n’y a pas de changement dans le déroulement de la saison, d’expliquer monsieur Gagnon. Nous préparons tout ce qu’il faut pour éventuellement, apporter des changements sur l’application iQuad afin de la mettre au goût du jour. Nous travaillons aussi sur la carte interactive histoire » pour apporter les améliorations nécessaires permettant aux quadistes d’avoir encore plus d’informations à leur portée. Notre but en tant que Fédération, c’est toujours de fournir les meilleurs services possible afin d’assurer une pratique sécuritaire de l’activité. Si tout va bien, tout sera prêt pour l’automne. » 

UN MARCHÉ FOU

C’est présentement la période de prévente des droits d’accès aux sentiers pour la saison estivale.

PRONATURE RIMOUSKI

« Jusqu’au 9 mai, le coût est de 207 $ au lieu de 227 $, le prix applicable après cette date. Nous sommes très contents parce ça va super bien. » À vous d’en profiter.

Le marché du VTT est encore en pleine folie présentement, comme ce fut le cas le printemps dernier.

« Le marché est complètement fou. Les concessionnaires manquent de véhicules, les manufacturiers ne peuvent pas suffire, vraiment, ce sera une autre saison extraordinaire pour tout le monde, d’expliquer l’expert. Ça fait plus de 35 ans que je suis dans le domaine et un tel comportement de marché, je n’avais jamais vu cela avant la période de pandémie. Les gens peuvent maintenant se rendre compte qu’on peut découvrir le Québec en quad. »

Avant de terminer l’entrevue, monsieur Gagnon a tenu à rappeler aux amateurs de bien attendre le feu vert de leurs clubs, avant de se lancer à l’assaut des sentiers.

Il est bien conscient que le printemps hâtif a pu déclencher une certaine fièvre chez les amateurs, mais il leur demande de la patience afin que la saison soit parfaite.





Zec Québec septembre 2021
PRONATURE RIMOUSKI
Sépaq septembre 2021 4
PRONATURE RIMOUSKI