Motoneige-Quad L'engouement provincial touche le Nord-du-Québec
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

L'engouement provincial touche le Nord-du-Québec

Les adeptes profitent des sentiers la mi-décembre

Malgré la pandémie, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec tiendra son activité portes ouvertes à la fin du mois de février. (Photo FCMQ)

L'industrie de la motoneige connait cette année une popularité qui n'avait pas été vue depuis plusieurs années. Retranchés à la maison, de nombreux Québécois ont décidé d'affronter l'hiver en pratiquant la motoneige. 

Par René Martel, Initiative de journalisme local- LA SENTINELLE

La vague s'est fait sentir chez les concessionnaires, mais aussi au niveau des droits d'accès des clubs.

Pourtant, rien ne présageait une saison aussi particulière. L'ensemble de l'industrie de la motoneige se croisait les doigts avant l'arrivée de la saison froide avec la pandémie qui faisait rage.

Les restrictions physiques et sanitaires allaient surement venir rendre la vie plus difficile aux nombreux motoneigistes. Sans oublier que dame Nature a également décidé de retarder le début de la saison sur une grande partie du Québec.

L'or blanc était dans le NDQ

Déjà en début de saison, l'industrie a bien vu que la saison à venir ne serait pas comme les autres. un point tel que, dès novembre, les concessionnaires de motoneiges n'arrivaient pas à répondre à la demande. Le marché de l'usager s'est enflammé avec des prix à la hausse rarement vus.

Zec BSL hiver 2021

Par la suite, la saison a eu bien du mal à commencer alors que la neige a fait son arrivée très tardivement, à l'exception du Nord-du-Québec. Avec une couche de neige moindre qu'à l'habitude, les clubs de la région ont pu offrir des sentiers aux adeptes vers la mi-décembre.

Ceci a eu pour effet d'attirer les motoneigistes de partout au Québec dans un moment où le gouvernement ne recommandait pas les déplacements. En temps normal, cette visite dans la région aurait été la bienvenue mais, en temps de pandémie, cette soudaine popularité en a inquiété plus d'un.

" Dans la période des fêtes, c'était du jamais vu. Il y avait des motoneigistes de partout dans nos sentiers ", affirme le président du Club Auto-neige de Chibougamau, Mario Simard. Mais il a aussi mentionné que les visiteurs ont bien gardé leurs distances physiques et sanitaires puisqu'aucun cas n'a été relié à cette activité hivernale.

Le nombre de membres explose

L'engouement pour la motoneige a directement eu un effet sur la vente de droit d'accès pour le Club Auto-neige de Chibougamau. " Le nombre de droits d'accès vendus a augmenté de façon considérable cette année, Nous sommes vraiment contents. La saison n'est pas encore finie et nous comptons déjà plus de 470 membres. Du jamais vu depuis plus de 15 ans. "

Cette année également, avec l'arrivée de la nouvelle loi 71, le gouvernement veut aussi rendre plus sécuritaire la pratique de la motoneige.

Fédération clubs motoneigistes

" C'est pourquoi nos agents de surveillance locaux, en collaboration avec ceux de la fédération et les policiers, ont été beaucoup plus présents en début de saison et ils le seront encore tout au long de celle-ci. Si nous voulons conserver nos acquis, il faut respecter la loi. Elle est un peu plus sévère pour les contrevenants, mais un motoneigiste qui se conformait déjà, lui, il ne voit pas la différence ", rappelle le président.

Malgré la pandémie, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) tiendra son activité portes ouvertes à la fin du mois de février. Originalement, cette activité devait avoir lieu en janvier, mais le Québec était alors dans le pire moment de la vague de la COVID, les autorités ont donc décidé de déplacer l'activité afin que ce soit bénéfique pour tous.

Pour les motoneigistes qui voudraient découvrir les sentiers de la fédération, il sera possible de le faire les 27-28 février prochains. Pour l'occasion, vous pourrez vous procurer un droit d'accès temporaire gratuit (ceci est obligatoire), sur le site même de l'inscription.

Il faut cependant noter que, si les sentiers de la fédération vous accueillent gratuitement, vous devez vous conformer à la loi sur les véhicules hors route. Votre motoneige doit être immatriculée avec la plaque visible. Vous devez aussi avoir une assurance responsabilité valide pour votre motoneige et celle-ci doit être en bon état de fonctionner.





Zec Québec
Fédération clubs motoneigistes
RDVN Facebook
Fédération clubs motoneigistes