Motoneige-Quad Les motoneigistes s'impatientent pour lancer la saison 2020-2021
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les motoneigistes s'impatientent pour lancer la saison 2020-2021

Les conditions ne sont pas idéales en raison de la présence de roches, sable et gravier

Certains clubs du Saguenay-Lac-Saint-Jean enregistrent des retards d'une à quatre semaines comparativement à une saison normale. l'échelle de la province, seulement 10 % à 15 % des sentiers sont praticables.
La Presse Canadienne

L'absence d'une neige abondante un peu partout au Québec a des effets sur le démarrage de la saison de motoneige 2020-21.

Certains clubs du Saguenay-Lac-Saint-Jean enregistrent des retards d'une à quatre semaines comparativement à une saison normale. l'échelle de la province, seulement 10 % à 15 % des sentiers sont praticables.

Invité à dresser un portrait de la situation, Gaston Fortin, représentant régional au sein de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), constate que même aux endroits où les sentiers sont ouverts, les conditions ne sont pas idéales en raison de la présence de roches, sable et gravier tout près sous la mince couche de neige.

Pour cette raison, plusieurs clubs n'ont pas fait circuler leur surfaceuse afin d'éviter les bris coûteux et conserver la couche de neige au sol, explique M. Fortin.

Selon le portrait dressé, il ne se fait pas de motoneige au sud du Québec, à Montréal et au Bas-Saint-Laurent, une situation dont la région ne pourra profiter pour le moment au chapitre des retombées économiques. Chibougamau-Chapais possède une couche de neige intéressante, sauf que les surfaceuses ne sont pas en opération entre La Doré et Chibougamau.

Le sentier 23, entre Hébertville et L'Étape, débouchant à Portneuf, a fait l'objet d'un surfaçage par le Club Lac-Saint-Jean, mais il n'est pas officiellement ouvert. Sur le territoire de ce club, aucun surfaçage n'a été effectué dans le secteur Labrecque en raison des labours des agriculteurs encore visibles, alors que le Club motoneige Dolbeau-Mistassini a procédé jeudi au surfaçage du sentier entre Notre-Dame-de-Lorette et le lac Brochet.

Dans le secteur de Saint-Ludger-de-Milot, les sentiers sont surfacés jusqu'au kilomètre 8 vers la zec des passes. Saint-Augustin été surfacé à la grandeur de même que sur le territoire du Club Normandin, La Doré et Saint-Félicien. La section à partir de Girardville jusqu'au pont Mistassini et Notre-Dame-de-Lorette a été travaillée.

Zecs Québec Argent 2

Saguenay

Sur les basses terres du Saguenay, les motoneiges ne circulent pas et il faut aller sur les Monts-Valin pour pratiquer son loisir. Selon Joachim Simard, président du Club Caribou-Conscrits, trois surfaceuses ont entretenu le sentier 93 entre Le Valinouët et Sacré-Coeur, ainsi qu'entre le secteur Onatchiway et le lac Tchitogama. Les amateurs habitués de circuler sur le Bras de Louis, entre la zec Onatchiway et les Monts-Valin, devront patienter puisque trois kilomètres de chemin sont encore sur le gravier en raison d'opérations forestières présentement menées par Forestra.

"Dès la prochaine bordée de neige, nous allons ouvrir le Bras de Louis à partir du nord jusqu'au km 8. Forestra va aménager un stationnement entre les kilomètres 7 et 8 puisqu'il n'y aura pas de lien entre le Bras de Louis et le Valinouët jusqu'à la fin de février", affirme M. Simard.

Au Bas-Saguenay, le Club de motoneigistes du Fjord a failli perdre son tout nouveau pont surplombant la rivière Saint-Jean, le redoux de décembre ayant provoqué une remontée soudaine du cours d'eau, selon M, Fortin. Une partie du sentier a été glacée. Aucun surfaçage n'a été réalisé dans ce secteur.

Selon M. Fortin, le lent départ de la saison de motoneige ne constitue pas un phénomène exceptionnel. Il est arrivé souvent dans le passé que des redoux aient affecté les conditions de sentier et écourté les saisons de pratique. Il a souvenir d'une année où la saison ne s'était limitée qu'à trois semaines de circulation.

Prudence

Zec Québec Bronze

En raison de l'état variable des sentiers un peu partout dans la région, M. Fortin a invité les motoneigistes à faire preuve d'une grande prudence puisque beaucoup de panneaux de signalisation n'ont pu être installés faute de neige suffisante au sol.

Comme tous les citoyens du Québec, les motoneigistes sont soumis aux contraintes du couvre-feu qui entrera en vigueur samedi, de sorte qu'il leur sera interdit de circuler entre 20 h et 5 h du matin.

Aucun rassemblement de motoneigistes ni randonnée de groupes ne sont permis. Les relais doivent fermer leur salle à manger et ne peuvent que servir des plats à consommer à l'extérieur. Seule une présence pour le réchauffement des personnes est permise en nombre limité en respectant la distanciation physique et le port du masque.





Zec Québec
Zec Québec Bronze
Sépaq janvier 2020 2
Fédération clubs motoneigistes
Zec Québec
Fédération clubs motoneigistes
Fédération clubs motoneigistes
Sépaq janvier 2021 4
RDVN Facebook