Motoneige-Quad L'importance de bien préparer son quad pour l’hiver
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

L'importance de bien préparer son quad pour l’hiver

De conseils provenant d'un professionnel

« Les quads et côte-à-côte ont besoin d’un entretien spécifique adapté pour les mois d’hiver qui nous attendent. Il s’agit d’une série d’étapes simples, qui peuvent faire la différence », indique William Lapointe. (Photo courtoisie)
Julien Cabana

À l’approche de la saison froide, certains entretiens vont devenir nécessaires sur votre quad ou côte-à-côte si vous désirez rouler cet hiver.

Pour en savoir plus, nous en avons discuté avec le contremaître de l’atelier chez Adrénaline Sports, William Lapointe.

« Comme tous les véhicules moteurs, les quads et côte-à-côte ont besoin d’un entretien spécifique adapté pour les mois d’hiver qui nous attendent, si on veut rouler dans des conditions plus froides, d’expliquer l’expert. Il s’agit d’une série d’étapes simples, qui peuvent faire la différence entre des randonnées réussies et des problèmes importants. »

Voici donc huit conseils qu’il a choisi de donner aux amateurs qui comptent utiliser leur véhicule en conditions hivernales.

INSPECTION GÉRÉRALE

Dans un premier temps, il conseille une bonne inspection générale du véhicule.

« Il faut bien vérifier les huiles du véhicule, que l’on pense au moteur, à la transmission ou au différentiel. Au cours de la saison, il se peut qu’il se soit créé de la condensation ou autre dans ces endroits, qui feront en sorte qu’avec les changements de température l’eau va créer une dilatation des joints, entraînant des dommages au moteur ou à la transmission. Il faut donc bien vérifier la qualité des huiles et aussi s’il n’y a pas de fuites. »

BIEN CHOISIR L’HUILE À MOTEUR

Comme votre véhicule sera soumis à des conditions bien différentes que celles de l’été, il faut bien choisir son huile à moteur.

« Je recommande d’y aller avec une huile entièrement synthétique. Elle va garder toutes ses propriétés autant en hiver qu’en été. Comme souvent les amateurs vont distancer les changements d’huile en raison d’une utilisation moindre, il est préférable qu’ils choisissent immédiatement ce type d’huile. »

LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT

Fédération clubs motoneigistes

Un élément très important qui fera certainement la différence, c’est la qualité du liquide de refroidissement.

« Trop souvent, les gens négligent de vérifier la qualité du liquide de refroidissement. Il peut être vieux et s’être dégradé au fil du temps. Aussi, certains amateurs ajoutent de l’eau lorsqu’il en manque un peu. L’indice des températures où il sera vraiment actif ne sera plus efficace au moment où vous en aurez besoin en hiver. Normalement, un bon liquide de refroidissement doit affronter des températures de –35 à –41 degrés, justement en raison des changements climatiques que nous vivons chez nous. Donc, la meilleure façon d’avoir le maximum du liquide serait de le renforcir ou de le changer tout simplement, surtout si ça fait plusieurs années qu’il est là. »

GRAISSER LE VÉHICULE

Il est très important de bien graisser le véhicule.

« Oui, le graissage de toutes les parties du véhicule où on retrouve les ouvertures nécessaires. Ça permet d’assurer une bonne lubrification et un meilleur rendement. De plus, cela permet de faire sortir l’humidité et l’eau qui peuvent s’accumuler. Ainsi, il n’y aura pas de formation de glace, par exemple, ce qui va entraîner automatiquement une meilleure efficacité de la suspension et de tous les joints ou articulations du véhicule. »

LA QUALITÉ DES PNEUS

Les compagnies de pneus en ont développé pour l’hiver, un élément assez nouveau dans le décor.

« La qualité des pneus est très importante. Personnellement, je conseille d’utiliser des pneus à crampons, en tenant compte du fait que les surfaces de roulement peuvent changer grandement en sentier. Les pneus qui sont sur les véhicules sont prévus à la base pour une utilisation sur une surface de pierres, de sable ou de terre. Lorsque l’on pense à l’hiver, je crois qu’il faut vraiment utiliser des pneus adaptés. Maintenant, il existe toute une panoplie de pneus disponibles, pour chacun des usages que l’on fait du véhicule. Les pneus d’hiver vont permettre d’éviter le louvoiement, assurer une meilleure traction sur la glace. L’accélération et le freinage seront meilleurs, le même principe que pour une automobile. »

LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE

Pour le bon fonctionnement du système électrique de votre véhicule, l’expert vous conseille de toujours utiliser en hiver une batterie performante.

Zec Québec

« Pour moi, la batterie est un incontournable dans une préparation adéquate. Si elle est dans le véhicule depuis deux ou trois ans et que vous vous retrouvez à une température très froide et que vous en avez besoin, il se peut qu’elle ne veuille pas répondre. Le véhicule pourrait ne pas redémarrer. Aussi, l’hiver, il y a beaucoup plus de demandes pour le système électrique avec les poignées chauffantes, les casques chauffants et les lumières, parce que bien souvent on revient de randonnée à la noirceur. Cela signifie que tout le système est beaucoup plus sollicité. Il ne faut pas oublier qu’en hiver, ce n’est pas le temps de tomber en panne. »

AVOIR DE L’ESSENCE EN TOUT TEMPS

Lors de vos sorties hivernales, il est toujours préférable d’avoir avec vous une réserve d’essence. 

« Il est certain que la consommation d’essence du véhicule va changer. Rouler dans de la neige, c’est beaucoup plus difficile pour le système d’entraînement. Toute la mécanique sera beaucoup plus sollicitée. Lorsque les conditions de sentiers changent, comme de la neige plus profonde, la demande au moteur est beaucoup plus importante. L’essence va donc baisser plus rapidement dans le réservoir. La densité de l’air compte aussi pour beaucoup. Circuler alors que l’air est froid augmente la consommation d’essence. C’est pour ces raisons qu’il est préférable d’avoir avec soi une réserve, surtout qu’aujourd’hui, il y a tout ce qu’il faut, supports et autres, pour pouvoir transporter de l’essence. »

PENSEZ À LA SURVIE

Lors de vos sorties, il est préférable de toujours avoir avec vous une trousse de survie.

« La majorité des quads possèdent des coffres supplémentaires. Même si le véhicule est considéré en parfait état de marche, il peut arriver une panne. Alors il est conseillé d’avoir avec soi du linge chaud, des allumettes, une trousse de premiers soins, autant d’éléments forts utiles. Les fameux Hot Pad peuvent devenir d’excellents amis dans de telles circonstances. Il ne faut pas oublier une collation supplémentaire et de l’eau. »





Zec Québec
Zec Québec
RDVN Facebook
Sépaq décembre 2020
Fédération clubs motoneigistes
Fédération clubs motoneigistes
Fédération clubs motoneigistes
Zec Québec Bronze
Fédération clubs motoneigistes
Sépaq décembre 2020 2